Articles

Affichage des articles du novembre 2, 2014
Image
Les locataires de Logisens sensibilisés au tri et au compostage

Les plus observateurs auront remarqué l’implantation au droit de l’immeuble « Logisens* », bailleur social, de deux composteurs. Si composter dans son jardin devient une pratique assez courante, relativement simple à mettre en œuvre. On peut aussi s’y adonner collectivement, au moins pour l’étape de fabrication du compost. C’est ce qu’on appelle le compostage « partagé » identique à l' individuel mais qui se réalise à l’échelle d’une résidence comme ici au bout de la rue du 19 mars 1962 ou au niveau d’un quartier. Que l’initiative vienne d’une municipalité ou d’un groupe de personnes, un tel projet partagé nécessite l’investissement et la contribution active de tous les acteurs pour être mené à bien. Pour ce faire les animatrices du syndicat des Cramades Alexia Balagny et Sophie Aïchaoui avaient convié les locataires du bâtiment à une séance de formation, invité aussi quelques habitants de la cité Saint Michel voisine…
Image
Pierre Rabhi au mois du film documentaire

La Médiathèque départementale du Conseil général va pour la quatrième fois relayer sur le territoire cantalien cette belle initiative, entre le 7 et le 29 novembre, en complicité étroite avec les bibliothécaires du réseau Cantal de lecture publique et en collaboration avec les salles de cinéma du département. Huit communes s’investissent cette année à l’aventure : Chaudes-Aigues, Mauriac, Naucelles (pour qui ce sera la première participation), Riom-ès-Montagnes, Saint-Flour, Vic-sur-Cère, Pierrefort et Ydes. Le thème de l’engagement est le fil rouge de l’édition 2014 du « Mois du film documentaire ». Dans un monde où l’individualisme est érigé en valeur suprême, de plus en plus d’hommes et de femmes donnent de leur temps, de leur énergie et de leur dévouement pour une idée ou une cause qu’ils jugent juste et digne d’être défendue. Partout des voix se font entendre, des citoyens se regroupent pour prendre leur part dans le débat et l’action pub…
Image
Pirates et brigands prennent d'assaut la médiathèque municipale
Le titre de cet article pourrait faire croire à un fait divers tragique, mais que le lecteur se rassure il s’agit seulement d’une exposition proposée par la bibliothèque municipale en partenariat avec la médiathèque départementale.Intitulée « pirates et brigands » en leur acception admirative dans des contextes historiques, voire exotiques,   dont les livres et le cinéma principalement se repaissent. Les mots ont perdu leur signification première. C’est une présentation des brigands célèbres sur mer et sur terre dont le visiteur retrouve quelques points communs nourris par l’imagerie populaire. Le regard borgne, la jambe de bois, la bouteille de rhum, le pistolet coincé dans la ceinture, le sabre à la main sans oublier le fameux perroquet, le pillage, le trésor, le repaire. Surcouf, Jack Sparrow, Barbe noire, Capitaine crochet, Cartouche, Mandrin, Fanfan la Tulipe, Fra-Diavolo les nommer est superfétatoire ! A la vale…
Image
Le relais petite enfance au service des parents
Le Relais petit Enfance* est un point de regroupement professionnel, un espace où il fait bon vivre, à préserver, dédié aux assistantes maternelles et aux  bouts de chou reçus. Ce sont des moments de responsabilité partagée, pour promouvoir et assurer la qualité de l’accueil du loupiot. Des circonstances d’échanges, accompagnant l’évolution du statut de nounou. Prodiguer au nourrisson des instants de jeux et d’activités, adaptés et complémentaires du domicile. Bébé chanteur, bébé lecteur ou bébé tout court, ce sont des ateliers gratuits sans inscription consacrés et offerts pour les 0 à 3 ans, le mardi de 10 h 30 à 11 h 30. Pour les parents : apprécier les services du Relais petite enfance et la compétence de l’assistante maternelle. Découvrir un autre environnement d’accueil pour le gamin, favoriser les relations avec les professionnels. Privilégier l’éveil qu’il soit sensoriel, moteur ou artistique pour les 0 à 6 ans chaque vendredi d…
Image
Les bons points de Bernard le Cloarec pour la station.

La silhouette de Bernard le Cloarec, curiste depuis deux décennies, également vice-président de la « fédération française des curistes médicalisés » (FFCM) est familière en la cité thermale. Laquelle FFCM n’est ni un syndicat ni une force politique, simplement une association assise sur le bénévolat donc indépendante de tout lobby. L’homme est posé, l’oreille attentive, l’abord facile, n’abuse jamais de sa situation, il recueille doléances et récriminations des autres clients de la station Caldaguès. Tout curiste Caldagués le connaît et peut s’ouvrir de ses soucis à la terrasse d’un café ou dans un coin de rue... Chaque année, il prend l’attache de Jean Marc Dolon pour approcher les sujets coutumiers : heures d’accès aux traitements, thérapies supplémentaires ou complémentaires, linge, repos entre les applications, réservations, temps de déroulement. Certes de petits tracas thermaux souvent bien subjectifs, jugés cependant pour bea…