Articles

Affichage des articles du mai 6, 2018
Image
Soyez vigilant, n'oubliez pas ce rendez-vous.


Image
Intergénération dévoile ses talents cachés

Jusqu’au 18 mai, Intergénération montre en la chapelle des pénitents les travaux de ses ateliers effectués durant la saison d’hiver. Viviane Gibelin présentait l’association qui totalise actuellement prés de 400 adhérents. « Aujourd’hui, nous comptons 19 unités depuis la photographie en passant par l’art floral ou le bien-être, mais également l’apprentissage de la batterie ou de la guitare. » Le dessin demeure le plus fréquenté avec quelque 30 élèves sous la férule bienveillante de Sandrine Boucharin. Outre quelques belles pièces de scrapbooking, de patchwork ou vannerie, la majorité de l’exposition propose comme le dira le vice-président de Saint-Flour communauté Louis Raynal : « on ne se doute pas que le territoire recèle autant de talents cachés quand on voit les tableaux et surtout les noms des auteurs. » Bernard, Pierrette, Marie-Claude, Sylvia, Dominique, Jean-Claude, Colette, Jean-Pierre, Renée, Sandrine, Ginette, Marie-Paule, Mireille……
Image
Compte rendu demain. Beaucoup de talents cachés.





Image
Notez dés à présent.
Je vous en dis plus prochainement.

Image
Chemin d’art s’installe à Saint-Urcize
Pour l’édition 2018 de la « Biennale Chemin d’Art », Saint-Flour Communauté a choisi son territoire pour créer une itinérance et tisser des liens forts entre une perception culturelle contemporaine et des lieux patrimoniaux, architecturaux et touristiques emblématiques. Une dizaine de sites furent retenus  parmi lesquels Saint-Urcize. Durant toute la semaine passée, le collectif « We Are The Painters » composé de Nicolas Beaumelle et Aurélien Porte se trouvaient en immersion à Saint-Urcize. Jeudi, un « apéro-rencontre » était organisé au Café Gaillard pour présenter leur travail à la population. Ce en présence de Pierre Jarlier, Président de Saint-Flour Communauté, Bernard Remise, Maire de la commune et Vice-président tout comme Louis Raynal et René Molines et du directeur de la manifestation Christian Garcelon. « Nous sommes très contents d’être venus ici, notamment pour la qualité des paysages. C’est un vrai plus pour nous, car notre compositi…
Image
Une foire familiale tronquée par la pluie. Les jeunes agriculteurs de l’ex-canton de Chaudes-Aigues organisaient, comme depuis plusieurs années, leur rendez-vous annuel de la foire du 8 mai. Désormais, les instigateurs de manifestations doivent respecter certaines règles afin de garantir la sécurité maximale du public. Ce qui entraîne la  fête au parc de la piscine même si la grand-messe du goret reste à demeure place du marché. L’animation autour de la découpe du porc se tenait donc prés de la Source du Par en matinée. Elle  marquait, cette année, le pas par rapport aux éditions précédentes, mais elle intriguait toujours curistes et badauds de passage qui formaient cercle et assaut de curiosité. Le groupe folklorique Caldagués dansait en même temps que le pote-poète dans son style narratif inégalable commentait cet art ancestral de tailler dans le lard du cochon. L’espace dédié et sécurisé situé au parking de la piscine développait les autres activités : exposition d’animaux, matériel…
L’écomusée de Margeride récompensé.
La cérémonie aura lieu le mercredi 16 mai à 18 heures dans les salons du Ministère de la Culture (3, rue de Valois, 75 001 Paris). L’écomusée est lauréat de cette première édition et se classe deuxième derrière le Louvre Lens et le Palais des Beaux-Arts de Lille (premiers ex aequo). À noter les mentions spéciales accordées au Musée du Quai Branly Jacques-Chirac et à Paris Musées.Porté par Saint-Flour Communauté, l’établissement culturel cantalien se voit ainsi récompensé pour son action de proximité et de lien avec la population locale.Cet événement importe beaucoup pour l’Ecomusée de Margeride, dont la vocation est de faire découvrir et comprendre l’histoire humaine de son territoire.Fier de son prix, l’Écomusée de Margeride donne rendez-vous du 15 juin au 30 septembre 2018 pour l’exposition temporaire « Osez l’Écomusée » qui reviendra sur les projets qui ont permis l’obtention de cette reconnaissance nationale.
Image
Sylvie Pullés joue et chante à l’Ehpad
5000 bals en France et à l’étranger, 2 millions de kilomètres parcourus et un nombre incalculable de danseurs satisfaits. Plus de trente-quatre ans passés sur les scènes de France et de Navarre… Sylvie Pullés aurait « les moyens » de vivre de cette gloire sans se soucier que de compter ses galas et disques vendus. Mais celle qu’André Verchuren a intronisée, surnommée affectueusement « La reine d’Auvergne » et du folklore auvergnat va vers les autres, partage sa passion, apporte du soleil et d’agréables moments aux plus dépendants. Elle a gentiment pris quelques minutes pour un entretien dans la salle à manger vide de l’Ehpad Sainte-Élisabeth avant sa prestation au milieu des résidents. « Je viens dans les maisons comme celle-ci pour l’agrément, simplement ce bonheur de faire plaisir aux personnes âgées pour qui l’accordéon reste l’instrument souverain. Je suis la marraine de la fondation pour la recherche médicale pour la région AURA, forcement se…
Image
Souvenir et recueillement pour la cérémonie du 8 mai


Image
Attention ! Des monstres à la médiathèque
Depuis l’antiquité, l’homme s’est intéressé aux monstres, mais sa curiosité se confondait avec des peurs ancestrales, liées aux mythes et aux légendes. Cette exposition tout public à la médiathèque Saint-Jacques propose un catalogue de sorcières, démons, loups-garous... « créatures à faire peur ». Chaque panneau décrit l’un de ces êtres surnaturels. Une présentation pour inciter à la découverte, sur un ton humoristique, d’une série de « choses », toutes plus étonnantes les uns que les autres… Depuis très très longtemps les géants, les ogres, les croquemitaines, les fantômes, les dragons, les extra-terrestres, les centaures, les vampires, les cyclopes et gorgones de tous poils existent dans les sagas. Jamais ils ne mourront, car de tout temps, les enfants en ont eu besoin, pour le plaisir et pour grandir. Il sera question de les apprivoiser : pour les plus âgés ce sera l’occasion d’en rire, et pour les plus petits de vivre leurs peurs entourés d…
Image
Pensez y, sans faute.
Image
Les animateurs en gérontologie se rencontrent en Caldagués
L’animateur coordinateur en gérontologie intervient auprès des personnes âgées, dépendantes ou non. Il vise à favoriser le bien-être des résidents et à leur permettre de retrouver, de conserver ou de déployer une atmosphère sociale au sein de la maison et de son environnement. Il évalue les désirs et les attentes de chacun en matière d’accompagnement. Collabore avec les équipes à la définition du projet d’animation, en cohérence avec le celui de l’établissement. Précise les programmes et leur mise en œuvre en corrélation avec les besoins, les souhaits, des pensionnaires et les exigences de la structure. Selon les circonstances. Communique avec les partenaires externes pour créer des usages en commun et ouvrir l’Epadh sur l’extérieur et les médias pour informer sur la vie de la résidence. Regroupés en association les animateurs en gérontologie cantaliens, régulièrement, se retrouvent pour s’entretenir de leurs points de vue, sa…
Image
Les Caldagués présents au championnat départemental des vétérans.
Le président Bonnal, jeudi dernier, conduisait ses joueurs au championnat du comité départemental des vétérans à Marmanhac. Deux équipes : la une avec Raymond Chamnoé, Patrick Rouillon et Bernard Bonnal, la seconde composée de Serge Bonnal, Pierre Irle et Jean-Pierre Girbal. La première subissait la loi de la triplette Michel Malfreyt, Michel Muzzo, Guy Duhard d’Ydes par 13 à 10. Quand on sait que ce groupe est le vainqueur du tournoi et qu’il représentera le Cantal aux championnats de France, qui se tiendront à Albertville en juin prochain, nos compatriotes n’ont pas à rougir d’une défaite aussi courte. Pour la deux, le parcours durera un peu plus avec une victoire contre Ytrac pour un revers contre Roannes–Sainte-Marie. Elle gagnera son match de barrage contre Ydes. Le premier tour par élimination directe lui sera fatal contre une équipe de Haute-Auvergne (Saint-Flour). Une sortie pleine d’enseignements malgré des résu…
Image
N'oubliez pas, c'est ce mardi.

Image
Les bleues se défont d’Aurillac

Pénultième rencontre pour les filles du HBCA avant de recevoir pour terminer la saison avec Nord-Lozère. Les visiteuses se présentaient en sous-effectif pour cette confrontation. Afin d’équilibrer la partie, un dispositif de fair-play s’installait. Les Caldagués saluaient la vaillance des Aurillacoises d’avoir effectué le déplacement au pays des eaux chaudes, elles auraient tout aussi bien pu déclarer forfait. Cette rencontre commençait par une domination des roses et noires qui prirent quelques points d’avance. Les Caldagués comme à leur habitude revenaient et menaient l’action, au bout d’un quart d’heure la physionomie match se développait, les thermales cependant ne creusaient pas un écart significatif. Jusqu’à la pause, les visiteuses « ne lâchaient rien » et donnaient du fil à retordre à leurs hôtes. Au retour sur le parquet les Géraldiennes marquaient le pas et les Caldagués voguaient vers une victoire au score conséquent. Les bleues en profitaient…