Articles

Affichage des articles du août 12, 2018
Image
Denis Turière publie son autobiographie
Denis Turière est né en 1941 en Auvergne profonde, dans un petit village au milieu de rien. Malgré les difficultés, Denis passe une enfance et une adolescence très heureuses entouré de ses parents, ses frères et sœurs, il fréquente l’école d'Oradour en aidant à la ferme. À 19 ans, il monte à Paris et découvre les travaux harassants et ingrats. Mais après un an, il satisfait à ses obligations militaires ; quelques mois de classe à Clermont-Ferrand, puis il est envoyé en Algérie pour une guerre qui ne dit pas son nom. À son retour à la vie civile, après quelques jours au pays avec les siens, il revient à Paris où son ancien patron de Saint-Leu-la-Forêt le réengage. Il travaille 15 heures par jour, 6 jours par semaine, voire 7. Deux ans après, à 24 ans, son employeur le recommande chaleureusement à son représentant en « limonade », afin qu’il trouve une bonne affaire , pour débuter à son compte. Et c’est près des Folies Bergères, qu’il effectue …
Image
« Outside Duo » enchante le Caldagués Répétons-le, chaque fois que le Casino et la municipalité s’accordent sur une soirée commune la qualité est au rendez-vous, à une proposition prés. Ensuite, le public apprécie ou n’aime pas, cela reste une question de goût. Ce mardi, le spectacle ne donnait pas dans l’exception à la règle. Outside Duo devait initialement se produire en plein air. Mais une météorologie capricieuse a obligé à intégrer la salle Beauredon. Antoine Solmiac (violoniste/chanteur) et Julien Grignon (guitariste/chanteur) se rencontrent sur scène en 1998. Ils ont 10 et 12 ans, une amitié naît qui les conduit à créer Outside Duo en 2006. Un duo qui ne fait qu’un. Cette osmose, entre eux et le public, fait partie intégrante de ce spectacle à l’originalité décapante. Outside Duo vous embarque, au rythme de ses compositions aux accents celtiques. Il vous propose un marathon mélodieux plein de malice et de drôlerie. Le temps s’arrête dans un subtil équilibre harmonieux, scénique …
Image
L’étape Sanfloraine sur les terres Caldagués
Pour celles et ceux qui l’ignoreraient, c’était déjà la 18ᵉ édition de l’étape sanfloraine, ce week-end à Saint-Flour. La dernière cyclo encore existante dans le Cantal… Quelque 300 bénévoles dans plus de 25 communes traversées ont pareillement tout mis en œuvre pour inscrire cette épreuve dans une nouvelle réussite. Bernard Hinault en tandem avec Didier Maneval (notre photo) : cette année une fois de plus le duo parcourait les Gorges de la Truyère, circuit de 109 km. Le blaireau n’a pas, cette année, évité l’approvisionnement Caldagués. Cependant les volontaires des diverses associations restaient opérationnels tant pour les fonctions de signaleurs que celles de préposé au stand de ravitaillement. Le record d’engagés n’explosera pas en 2017. 798 cyclistes participaient. 792 en 2018. Cette année se déroulait sous une belle météorologie. Dimanche 12 août 4 circuits : 57 km, 109 km, 147 km et un parcours nouveau spécialement préparé pour les v…
Image
Ne ratez pas çà...

Image
Profitez en bien

Image
Vous avez eu tort de ne pas y être...
Je vous en reparle 






Image
Outside Duo

Le concert prévu place du marché ce soir est déplacé à la salle Beauredon, même heure.

Image
Le Saint-Flour Co'Lympique a fait étape en Caldagués.
Tout au long de l’été, l’Office municipal de la jeunesse et des sports (OMJS) sanflorain organise un grand jeu qu’il décentralise dans d’autres communes des alentours de Saint-Flour : Chaudes-Aigues, Ruynes ou Pierrefort… Le « Saint-Flour Co'Lympique » se trouvait dernièrement, dans la cité thermale cantalienne. Les animateurs avaient concocté challenge et défis convoquant vitesse et dextérité. Un travail préparé en collaboration avec le centre de loisirs et les associations Intergénération ou entre Bés et Truyére. Quatre groupes de cinq compétiteurs participaient à la manifestation. Ce jour-là, le soleil se montrait ni fainéant, ni en repos. C’est au city-parc de la piscine que se déroulaient les épreuves la classique : course en sac ou avec un œuf placé sur une cuillère dans la bouche. L’habile attitude du garçon de café avec son slalom entre des obstacles et son jeu de l’éponge complétait les affrontements pour les quatre…
Image
« Outside Duo » proposera Le Celtic Two-Men-Show Un duo qui ne fait qu’un. Une osmose, entre eux et le public, qui fait partie intégrante de ce spectacle à l’originalité décapante. Du son pour le plaisir des yeux... Outside Duo vous embarque, au rythme de ses compositions pop aux accents celtiques. Musiques, chansons, performances... Et énergie ! Le Celtic Two-Men-Show vous propose un marathon mélodieux plein de malice et d’humour. Le temps s’arrête. Antoine Solmiac (violoniste/chanteur) et Julien Grignon (guitariste/chanteur) se rencontrent sur scène en 1998. Ils ont 10 et 12 ans, une amitié naît qui les conduit dans six formations avant de créer Outside Duo en 2006. Des concerts, des premières compositions et en 2011 leur 1er album « Route » sort, le début de la professionnalisation du groupe. Au gré des représentations, Alain Vaguelsy, ex-dirigeant de Garance Productions, et Laurent Vercambre, fondateur du Quatuor, les remarquent. C’est avec ce dernier que l’identité d’Outside Duo…
Image
La route de La Vergne coupée pour cause de Banquet
Les habitants de « Sansard vieux » ont effectué le déplacement, traversé la 589, pour se rendre à « Sansard jeune », bel exploit en ces temps de migration estivale réputée noire par bison futé. Les qualificatifs accolés à Sansard furent attribués par un facétieux de Sansard 2. Les colotis de Sansard 1 ne l’ont pas récusé bien au contraire, ils ont de l’humour. La dénomination pourrait bien rester ainsi. Nous observons cependant que la plus jeune des lieux, la petite Julie, un mois à peine, réside avec ses parents à « Sansard vieux ». La raison première de ce déplacement l’un vers l’autre demeure la conséquence d’une panne toujours irrésolue de l’éclairage public à Sansard 1. Mais principalement et surtout pour le banquet des voisins qui s’installait à l’embranchement de la maison forestière, coupait en corollaire la route qui conduit à La Vergne. Là, personne ne s’est plaint du fait, puisque les exploitants du lieu-dit susnommé partic…
Image
Les « Vaissade » trustent les récompenses nautiques.
Le personnel de la piscine municipale et les bénévoles du comité d’animation à l’occasion de la fête d’été ont organisé tout au long de l’après-midi, samedi dernier, des jeux nautiques. Treize équipes de cinq personnes, de tous âges et toutes classes sociales s’affrontaient. Entre nage australienne, recherche de galets assortis de points, relais sous l’eau ou saisie de ballons suspendus et autres épreuves aux difficultés bien pensées par les instigateurs et notamment Alain le maître-nageur. C’est dans le plus bel esprit sportif, mais aussi de cohésion que se déroulait la compétition. Les filles et gendres de Germain et Yvette Vaissade, renforcés par Stéphanie Vialard s’adjugèrent la coupe qui récompensait la première équipe. Mais surprise ! Leurs enfants , cinq garçons, Maxime, Alexis, fils de Sabine et Marc Teissédre ; Tom, Sacha et Raphaël, enfants de Linda et David André, enlevaient la seconde place. Progénitures des gagnants ad…