Articles

Affichage des articles du février 22, 2015
Image
Un chèque pour la bonne cause L'Assemblée générale, vendredi 27 février, de la caisse locale de Crédit Agricole s'est terminée par la présentation et la remise d'un chèque de 2000 € à la Commune de Chaudes-Aigues, pour le renouvellement des ordinateurs de l'école primaire . Compte complet ci dessus
Image
Georges Bataille par monts et par mots Pour terminer l’hiver en beauté et accueillir le printemps, voici venir la 11e édition du festival départemental de lectures musicales « Par monts et par mots », consacrée cette année à la littérature cantalienne contemporaine. Elle a très régulièrement entretenu avec son terroir un rapport étroit, voire fusionnel. Elle tirait de son sol et de ses paysages ses sources d’inspiration, sa force, son style et sa morale. Elle était souvent cantalienne avant d’être littérature.  Ce lien avec le territoire ne s’est pas distendu. Mais l’ordre des priorités est désormais inversé : les littératures cantaliennes d’aujourd’hui sont d’abord littéraires, avant d’être cantaliennes. Elles prétendent légitimement à l’universel. Se veulent le reflet du monde contemporain, de sa violence, son âpreté, ses déséquilibres, sa fascination assumée ou refoulée pour le sexe, sa solitude aux confins de la mort. Pour illustrer le thème qu’ils ont cette année retenu en commun,…
Image
Le souffle du Par fait un CD
Pendant son année sabbatique, les aficionados de la chorale Caldaguès pourront compenser leur manque en achetant le CD que vient d' enregistrer le Souffle du Par. C'est au studio Blatin de Clermont-Ferrand qu'a été confié la captation. Durant deux samedis en l'église Saint-Blaise Saint-Martin les techniciens Paul Dumas et Vinent Verdier ont œuvré derrière la console numérique. À l'écoute de la première séance, sur une quinzaine de prises, seulement sept ont été conservées pour diverses raisons : scories parasites, stress du groupe, ensemble perfectible . Pour des considérations artistiques et d'unicité dans la réalisation sur les 50 choristes habituels seulement une trentaine participa. Choix douloureux, mais qui fut défini par la règle de l’assiduité. Les plus prompts à s’investir aux répétitions furent élus. « Votre Chef de chœur est exigeante et rigoureuse », dira à propos de Cathy Mery, Paul Dumas directeur du studio. Qui …
Maison de services intercommunale La maison de services de la Communauté de Communes Caldaguès-Aubrac, à Chaudes-Aigues reprend d’ores et déjà ses horaires « d’été » avec toujours une ouverture tous les matins (8h30 -12h00) du lundi au vendredi et désormais, une ouverture le mercredi et le vendredi toute la journée (8h30-12h00 et 13h30-17h00).
Pour tous renseignements, 04.71.23.92.33 ou 04.71.23.50.78 (bureaux de la Communauté de Communes)
Le procès verbal du conseil municipal du 28 janvier 2015 est consultable sous l'onglet CONSEIL MUNICIPAL. Bonne lecture
Image
Soirée crêpes réussie avec Intergénération Dernière veillée « comme autrefois » au cours de laquelle on a tapé le carton et réformé le monde avec un verre de cidre ainsi que la gourmandise de la soirée à portée.Sans aucun doute la crêpe n’est pas une invention très récente. Certains historiens évoquent, déjà bien avant notre ère, des galettes épaisses « cuites » sur des pierres chaudes. La tradition ordonne qu'il faille les faire sauter avec une pièce de monnaie dans la main en murmurant ce couplet : « Si tu sais bien tenir ta poêle. À toi l’argent en quantité. Mais gare à la mauvaise étoile si tu la mets à côté ». Les crêpes on s'en repaît certes pour la Chandeleur et Mardi gras bien sûr. Aucune raison décrète de s’en priver le reste de l’année. Ce ne sont pas les gourmets de samedi soir qui affirmeront le contraire. Avant tout, pour en obtenir de succulentes, une excellente préparation prévaut… Mais surtout de bons compagnons, fins connaisseurs, convives inégalables, da…
Image
La mallette Jazz pour les amateurs de musique
Image
L'association des commerçants revient
Après une première réunion de contact, il était entendu que ce lundi 16 février serait décisif pour l’avenir. L’association telle le Phœnix vient de renaître de ses cendres. Marie Christine Auguy avait pour cette seconde rencontre élargi le cercle pour justement obtenir un consensus autour de sa résolution de remettre sur les rails le comité.  L’idée était de faire d’abord table rase du passé pour un renouveau pérenne, mais aussi de raccrocher les anciens pour un socle de stabilité et d’expérience. La première partie de la discussion fut principalement axée sur le festival de tatouage et ses péripéties. Stéphane Chaudesaigues redira ce qu’il avait affirmé au cours de la réunion en début d’après-midi avec les élus. Pas de session 2015 et abordait les différentes raisons de l’annulation : logistique, financements, partenariats, organisations, animations, sécurité... Serge Vieira présent  , acquéreur de l’ancienne école privée, viendra lui égalemen…