Articles

Affichage des articles du octobre 1, 2017
Image
Soirée spéciale et réussie pour le « Petit paysan » à La Source


Le groupement de vulgarisation agricole Caldagués Aubrac, présidée par Florence Raynal, animé par Catherine Entraygues, s’était associé au cinéma La Source pour une soirée spéciale à l’occasion du passage du film « Petit paysan ». Pour Pierre, rien ne compte plus que ses vaches laitières. Levé à l’aube tous les matins pour la traite, il trime toute la journée entre la pâture et les mille et une tâches quotidiennes, sans parler des réveils en pleine nuit pour la naissance d’un veau… Ce jeune homme qui a repris la ferme de ses parents consacre chaque minute de son existence à son cheptel. Pierre a peur : les premiers cas d’une épidémie viennent de se déclarer en France. Tout y est en place, le cheminement lent du troupeau, l’ordinaire d’un exploitant. « Hubert Charuel, le réalisateur, sait de quoi il parle, étant lui-même fils d’éleveurs. Son film est tourné dans la propriété familiale, son père, sa mère et son grand-père …
Image
Image
Image
L’ADMR a fait son marché.

À l’occasion de la rentrée, l’ADMR du Cantal et la section Caldagués ont souhaité organiser une opération de communication. Les bénévoles tenaient un stand ce dernier mercredi sur le marché de pays, place du Gravier. Ces temps de partage et de dialogue chaleureux favorisaient une meilleure appréhension de l’Association d’aide à domicile en milieu rural, son projet, ses métiers et ses offres d’assistance. Pour Romain Berthet responsable du service à la personne à la fédération ADMR 15 : « Cette semaine veut rappeler nos activités et nos missions. Nous souhaitons aller à la rencontre du grand public qui méconnaît le fonctionnement de l’association et de son administration. Nous intervenons à domicile pour faciliter la vie de tous afin de permettre aux bénéficiaires de se ménager. Ponctuellement ou journellement, les familles peuvent compter sur nous pour la garde d’enfants par exemple. Les plus autonomes peuvent définir les tâches à accomplir : du ménage à l’ac…
Image
«L’école buissonnière » en avant première à La Source.
Après « les hommes du feu », en juillet, le cinéma Caldagués vient d’obtenir une nouvelle projection en avant-première, en octobre , « L’école buissonnière » de Nicolas Vanier. Lequel a grandi en Sologne, une région forestière qui le transforma en amoureux de la nature et de la vie sauvage. Avec "l’École buissonnière", le metteur en scène a cherché à rendre hommage à cette féerique région désolée. Comme dans le dernier trappeur pour les montagnes Rocheuses du Canada, Loup pour la Sibérie ou Belle et Sébastien avec les Alpes. "L’école buissonnière" se veut le retour à certaines valeurs perdues. En ce sens, le réalisateur explique que la nature permet la transmission d’usages par l’apprentissage de pratiques qui lui sont liées. Paul n’a jamais rien vu d’autre que l’univers minéral de la banlieue parisienne, découvre le milieu sauvage de cette Sologne. Confié à Borel, le garde forestier bourru du domaine de La Fres…
Image
Votre détente cinéma d'octobre
Image
Les « Baladins sans mesure » en concert.
Basée à Monistrol-sur-Loire dans la Haute-Loire, la chorale des « Baladins sans mesure », dirigée par Pierre Guillaumont qui harmonise la majorité de leur répertoire, se caractérise par l’éclectisme de son programme. Allant chercher à travers toutes les époques, tous les styles et toutes les langues des morceaux originaux que l’auditeur prend plaisir à écouter. En excursion en Caldagués ils donneront un concert le samedi 7 octobre en l’église paroissiale et interpréteront un chant commun avec le Souffle du Par. À l’ordre du jour des « Baladins sans mesure » :  « Les mots, ne me quitte pas, Couleur café, Ay linda amiga, je suis un homme, le portrait, Down in the river to pray, un homme debout, emmène-moi. » De Zazie à Jacques Brel en passant par Claudio Capéo mais aussi de Boulevard des airs avec un détour par Gainsbourg ou Renaud, l’éclectisme de la chorale ne laisse aucun doute sur ses capacités à distraire tous les publics. À 20 h 30 samedi …
Image
43 thermaux à la rencontre de la préhistoire.
Décidément les Caldagués se sortent en ce moment, après Intergénération c’est au tour de l’amitié en Caldagués. Dans une caverne profonde, les premiers dessinateurs de l’histoire de l’Humanité ont brossé une pièce maîtresse : des chevaux, des lions, des rhinocéros et nombre d’animaux saisis sur le vif, courant, chassant ou s’affrontant. La grotte Chauvet-Pont d’Arc est sortie de l’ombre, le 18 décembre 1994 à Vallon Pont d’Arc. Cette découverte a bouleversé le regard porté sur l’art pariétal. Avec ses œuvres picturales la cavité d’Ardèche est la plus ancienne « galerie d’art » au monde. Trente-six mille ans plus tard, des scientifiques, des ingénieurs et des plasticiens ont réalisé un exploit unique : reconstituer cet extraordinaire ensemble de peintures et gravures, et rendre perceptible l’émotion qui a frappé les prospecteurs de l' anfractuosité il y a une vingtaine d’années. 

À l'issue de la visite, nos 43 membres de l'ami…
Image
Et de cinq pour l’ASC
Dimanche 1er octobre, l'ASC se déplaçait à Molompize pour un match en lever de rideau à 13h.  Composition de l'équipe : Thomas Tourrette, Maxime Navech, Damien Panafieu, Bruno Barbosa, Alexis Boucharinc, Nicolas Gascuel, Damien Soudrille, Cyril Charreire, Damien Fourcade, Julien Dumas, Lionel Pascal, Florian Chauliac, Romain Guilbert, Dimitri Gasq Au stade de Molompize, la partie démarre lentement. Quelques fidèles supporters Caldagués essentiellement féminins ont effectué le déplacement. À la 7é minute l’ASC bénéficie d'un coup franc. À la 13e et 16e, deux corners infructueux pour l’ASC : le premier, décoché par Damien Soudrille, arrive dans les pieds de Cyril Charreire qui arme une frappe mal ajustée. À la deuxième tentative, Cyril Charreire expédie directement la balle dans les bras du gardien. Les joueurs de Massiac inaugurent l’affichage à la 23e (1-0), après deux bonnes occasions en quelques minutes qui avaient obligé le portier Caldaguès Tho…
Image
A votre service

Image
Noces d’or pour Germaine et Adrien
Ce dimanche, toute la famille Raynal de Longevialle était présente à la salle polyvalente de la Roche Canilhac pour fêter le cinquantenaire de l’union matrimoniale de Germaine et Adrien Raynal. Sylvain Adrien Raynal est né le 27 avril 1942 à Recoules d’Aubrac en Lozère. Il n’eut qu’à traverser le Bés pour rencontrer Germaine Andoque qui vit le jour le 31 juillet 1944 à Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues. Le 28 janvier 1967, ils se mariaient à Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues. Après un passage chez Charly Charbonnier à Espinasse, ils devenaient fermiers à Longevialle et ne devaient plus quitter ce hameau dans lequel ils vécurent une vie riche des valeurs essentielles que sont la famille et le travail. Le couple donna naissance à trois filles et deux garçons pour se prolonger, pour l’instant, par 6 petits enfants. Lorsque le maire de la commune Vital Gendre leur demandait s’ils souhaitaient reconduire leur union. Unanimes ils répondaient par l’affirmative.
Image
Début laborieux pour les filles du hand.
La rentrée des filles du Hand s’est avérée difficile pour les thermales qui sans démériter ce samedi contre Saugues ont montré toutes les failles de préparation pour la saison à venir. Disons que ce match comptait pour le premier tour de la coupe de France et bien évidemment elles se trouvaient pour l’occasion un adversaire mieux classé qu’elles. Dès la vingtième seconde, les visiteuses inscrivaient le premier but puis un deuxième arriva rapidement. Nos Caldagués ne s’affolaient pas et à leur habitude prenaient le rythme qui leur sied et leur permet normalement de surmonter leur handicap. Elles parvenaient à revenir au résultat dés la onzième minute où le tableau affichait une similitude de points. Elles tenaient score égal avec leurs hôtes, 9 à 8 à la mi-temps. La gardienne toujours impériale sauvait des situations périlleuses jusqu’au moment de sa blessure. Cependant Viriginie restait à son poste et poursuivait sa tâche. Mais les visiteuses …