Articles

Affichage des articles du juillet 26, 2015
Image
Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues préfère l'Aubrac
Au cours de la dernière Réunion du conseil municipal sur le devenir de l’intercommunalité, dans le cadre de la loi « NOTRe », le Conseil municipal de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues souhaite jouer la carte de l’Aubrac. Nous avons contacté Vital Gendre maire de la commune pour quelques précisions.
Paulochon :Pourquoi une telle décision ?
Vital Gendre : Mon conseil municipal en a décidé ainsi à l'unanimité. Il préfère intégrer l'Aubrac dont nous faisons partie intégrante depuis des siècles. Cet Aubrac historique nous parle et nous croyons au futur parc naturel régional. Aller ailleurs n'est pas pertinent pour nous. Notre zone de migration qu'elle soit sociale, commerciale, médicale se situe plus vers le plateau : Nasbinals, Laguiole, Saint-Urcize. Je pense que Saint-Rémy ne sera pas la seule commune à prendre cette décision.
P :Les représentants de l'état ont dit à qui voulait l'entendre qu'il n'y aurait pas d&#…
Image
Les granges galeries : la saison 6 est une réussite

Déjà la sixième édition des granges galerie à la Roche-Canilhac sur la comme de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues. Dés l’arrivée une odeur vous saisit, alléchante, appétissante. Il suffit de vous avancer et vous trouverez vite le four banal du village où cuisent tourtes et tartes dans une fragrance caractéristique. Là quelques stakhanovistes du pétrin, hommage à eux, vont officier toute la journée pour satisfaire le client. Il faut prendre la file d’attente, s’inscrire et revenir à une heure donnée tant le succès est conséquent. Ensuite sur la place les étals du vide-grenier vous offrent abondance d'ustensiles, d'outils aux fenêtres en passant par le mobilier, les draps ou la vaisselle. Ici on marchande, au bout on papote, ailleurs on essaie de faire un coup de commerce. Chacun y détecte son content l’acheteur comme le vendeur. Et puis le viron des galeries dans granges, garages ou appentis montre œuvres et talents depuis la peint…
Image
Mais qu'est devenu le Docteur Watson ?
En l’absence du docteur Watson, mais où est-il passé ? Le célèbre détective Sherlock Holmes et sa nouvelle assistante, Imogène Mc Fly, sont engagés dans une dangereuse investigation qui les conduit sur la lande brumeuse d’Écosse, chez les Baskerville. Une malédiction pèse sur la famille. Sir Henry, le dernier de la lignée, court assurément un grand péril. Tandis que Sherlock Holmes enquête, une idylle se noue entre Imogéne et sir Henry. Avec un décor minimaliste, simplement symbolique et quelques accessoires. Voilà le spectateur entraîné dans un tourbillon quelque peu déjanté, doublé d’un humour « so british ». Une adaptation à la virgule prés du bouquin éponyme de sir Arthur Connan Doyle, avec textes aménagés, entre performance scénique et surprenante complicité du public, une trentaine de personnes, qui s’était vu remettre des questions spontanées à l’entrée. Un ouvrage revu et corrigé par Catherine Chandon et Jean-Jacques Dorier, souvent pe…
Image
Bon départ pour l'opération vacances famille de la fédération de pêche
Image
Guillemette Marrannes remplit  l'église de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues Guillemette Marranes possède sur la commune un pied-à-terre qui lui permet de passer des vacances estivales dans le calme du plateau aubracien. Alors quand elle décide d'offrir une veillée de chant, l'église se trouve complètement emplie d'une centaine de personnes tout acquises à la cause de la soprano. Si chacun peut la croiser dans le village quasi quotidiennement tous affectionnent également son talent et les mélodies qu'elle interprète tant et si bien qu'ils reprennent avec elle ceux qu'ils savent parfaitement. Ce qui aboutit à une soirée d'été exceptionnellement jubilatoire. Et ceux qui ne connaissent rien aux pièces vocales lyriques apprennent à les apprécier. L'humour des «Cigales et canards » d' Emmanuel Chabrier, le disputait aux tendres moments du «Loup la biche et le chevalier » d’Henri Salvador, mais aussi au romantisme de « Plaisir d'amour » ou au drama…
Image
La fête de l'eau s'est achevée dans la piscine .
Durant une semaine le Caldagués a fêté à tous les temps et tous les modes l’eau. Une période aquatique sous toutes formes et déclinaisons. Tout s’amorça avec la découverte des « bêtes » de nos rivières par le Syndicat des Cramades pour s’achever par le point d’orgue de la huitaine les « eaux'lympiades ». Initiées par l’association sportive de Chaudes-Aigues qui proposa des jeux nautiques pour adultes et enfants à la piscine municipale où chacun s’en donna à cœur joie et put effectuer des choses interdites d’ordinaire dans les bassins. Ensuite poussées d’adrénaline en plein air avec « escalarbre ». De l’escalade dans des arbres spécifiquement équipés qui permet de grimper tout en haut. Une Tyrolienne pour traverser le parc à 10 mètres de hauteur. Et en soirée bouquet final avec le spectacle des fontaines dansantes, un feu d’artifice aquatique. Une semaine d’enivrement avec le « bar à eaux » de la place du marché et la dégustat…
Image
Passation de pouvoir chez les Petits Caldaguès
Lors de l'assemblée générale, le président de l'Admr René Brandely remerciait chaleureusement la directrice du clsh Aurélie Juery, Béatrice Sadron, Marilyne Fourestier ainsi que Brigitte Mathieu pour leur dévouement en direction des jeunes . René Brandely apportait les précisions suivantes. Les « Petits Caldaguès » est une section, en aucun cas une association indépendante, de l'Admr placée sous l'autorité de son président qui délègue une partie de ses prérogatives à Aurélie Juery.
Image
L’Agenda d’Accessibilité Programmée dévoilé aux commerçants