Articles

Affichage des articles du juillet 2, 2017
Image
Il est en vente

Image
Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues
Adduction d’eau potable et Vitesse au Conseil municipal
Le Conseil Municipal de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues s’est réuni le 16 juin 2017 sous la présidence de Vital GENDRE, Maire et a pris les décisions suivantes : 1- Réglementation vitesse village de la Roche-Canilhac : sollicitation aide financière auprès du Conseil Départemental (Amende de police) Pour des raisons de sécurité il y a lieu de réglementer la vitesse au regard des arrivées sur le village de La Roche-Canilhac. Les services techniques du Conseil Départemental préconisent de prévoir une zone d'approche limitée à 70 km/heure avant les panneaux indicatifs du village côté Saint-Urcize et Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues sur la R.D. 13.Le Conseil municipal approuve cette démarche et sollicite le Conseil Départemental pour une aide financière au titre de la répartition des amendes de police. 2- Captages des Fourches et Sagne de l'Ours sur la commune de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues - Demande d'ou…
Offres d’emploi
VVF Villages recherche une animatrice ou un animateur (BAFA obligatoire ou expérience) pour la saison été 2017  contrat jusqu’au 3 septembre.
Recrute femmes de ménage pour les samedis à compter du samedi 15 juillet jusqu’au 27 août 2017.
Pour plus d’informations : David Faucard 06 83 63 79 55
Image
Flora et Christian reprennent la boulangerie Vert.

Depuis le décès subit de Marc Vert, les informations contradictoires allaient bon train quant à l’avenir du commerce. En Caldagués Flora et Christian, pacsés deux enfants, ne sont pas des inconnus : ils habitaient précédemment sur la commune de Deux-Verges. Lui, né à Saint-Flour après ses premières armes professionnelles de boulanger à Neuvéglise, il poursuit sa carrière durant vingt ans chez Vigouroux à Saint-Urcize, avant de reprendre l’établissement de ses débuts. Ses qualités de coureur de fond particulièrement affûté le suivent. Il avoue « cela me manque un peu maintenant ». Flora, agent hospitalier à Paris, arrive en 2010 dans le Cantal après sa rencontre avec Christian dont elle est aujourd’hui la conjointe collaboratrice, postérieurement à un passage au Casino. Flora et Christian déjà engagés à Neuvéglise se montrent rapidement intéressés par le commerce vacant. Depuis ils s’en sont portés acquéreurs. Sylviane Vert y restera e…
Image
VVF Villages vous emmène en vacances

Vous êtes domicilié ou résidez sur la commune de Chaudes-Aigues grâce à un partenariat VVF Villages et la mairie de Chaudes-Aigues vous pouvez partir pour une des 90 destinations en France, mer, montagne ou campagne dans le village VVF Villages de votre choix en toutes saisons. Vous bénéficiez d'entrée de 5 % de réduction en haute saison et 10 % en basse saison. Mais cerise sur le gâteau vous pouvez cumuler cette offre avec une autre dans la limite d’une réduction de 25 %. Les groupes constitués peuvent aussi bénéficier de réductions conséquentes. Pour ce faire appelez-le 04.73.43.00.43 en indiquant le code confidentiel que vous trouverez sur le flyer de l’offre affiché sur ce blog.
Image
Nicolas Le Clerc, un artiste singulier. Toutes affaires cessantes précipitez-vous à la chapelle des pénitents où le peintre-sculpteur, photographe et écrivain Nicolas Le Clerc a pris ses quartiers jusqu’au 11 juillet inclus. L’homme l’œil pétillant le sourire plein visage et le propos drolatique a truffé les murs d’œuvres personnelles et de sculptures. Sa démarche artistique reste une recherche de communication par l’image qui fait appel selon les cas à l’émotif, l’esthétique, l’équilibre, le symbolisme, l’imaginaire, l’humour surtout, le délire souvent, le message parfois (questionnements, aventure, écologie…).Sa conception il nous la livre ainsi : « Le style unique devient un aboutissement individuel, une reconnaissance facile pour le public et une grande homogénéité  efficace et très respectable. Toutefois, ma conduite naturelle a toujours suivi une voie de variété fertile, et depuis longtemps ». Artiste singulier, il ne court pas le risque de se constituer une œuvre identifiable en…
Image
Les écoliers passent leur permis piéton et internet
Tout au long de l’année scolaire les maîtresses sensibilisent les enfants des classes de cours élémentaires aux dangers de la rue et la manière de les éviter. Destinataires de kits spécifiques distribués par la gendarmerie, les enseignants instruisent les écoliers pour qu’ils obtiennent leur « permis piéton », un document qui prouve leur capacité à appréhender les risques routiers. Par des mises en situation et un jeu de questions-réponses, le « permis piéton » apprend au-delà des règles d’itinérance, le sens de la responsabilité individuelle. Grâce à un ensemble de précautions, de réflexes et d’astuces supplémentaires, il offre aux loupiots la possibilité d’assurer leur propre sécurité. Le « Permis piéton pour tous les enfants » reste une initiative nationale de prévention. Le postulat est de faire passer aux écoliers entre 8 et 9 ans leur « Permis piéton ». Dix-neuf l’ont décroché soit la totalité de la classe. Le principe du « per…
Procés verbal du conseil municipal

Vous trouverez sous l'onglet ci-dessus "AU CONSEIL MUNICIPAL" le procés verbal de la réunion du 21 juin 2017
Rappel: ce document est le fac similé du document transmis par les services administratifs de la commune, sans ajout ni retrait de ma part.
Image
Quand le cinéma enflamme les « Hommes du feu »
À l’occasion de la fête du cinéma, La source avait obtenu « les hommes du feu », film de Pierre Jolivet avec Roshdy Zem et Émilie Dequenne. Cette fiction traite de la vie des sapeurs-pompiers. Philippe, 45 ans, dirige une caserne dans le sud de la France. L’été caniculaire. Les feux partent de partout, criminels ou pas. Arrive Bénédicte, adjudant-chef, même grade que Xavier, un quadra aguerri : tension sur le terrain, tensions aussi au sein de la brigade... L’approche documentaire avec une volonté d’aller contre le tout-spectaculaire au détriment de l’émotion toujours présente colle au réalisme des situations. Des femmes et des hommes au corps à corps avec les flammes, qui raniment un accidenté de la route ou décrochent un pendu, donnent naissance à des jumeaux dans leur ambulance... les incendies de garrigue et de forêt. Tout un chacun ignore les difficultés intimes sur le terrain, celles de tous les jours et familiales de ces êtres humai…
Image
L’Admr prépare l’avenir.
L’assemblée générale de l’Admr Caldagués Aubrac a permis d’effectuer un constat sur l’activité de l’association et de fixer orientations et projets pour l’année en cours et les suivantes. René Brandely, le président, ouvrait la séance, dans son propos d’accueil il présentait les excuses des absents et ses remerciements aux présents : élus, personnels… Madame Viviane Gibelin donnait lecture du bilan d’activités. Lui succédait le résultat financier par Madame Panafieu. Aurélie Juéry, elle, exposait le rapport sur le fonctionnement du pôle petite enfance : relais assistance maternelle et Accueil de loisir sans hébergement. Ce module relevait de la compétence de la communauté Caldagués Aubrac, désormais transférée à « Saint-Flour communauté » qui verse une subvention de 22 000 euros pour le Ram et l’Alsh. Elle prend également en charge le transport des enfants pour un montant maximal de 5 590 euros. La présentation du budget 2017 a fait l’objet de plusieurs consult…
Image
Image
Quatre photos insolites du dimanche.




Image
Quatre photos du samedi 



Image
Le premier tatoueur Cantalien se dévoile.

Xavier Sanchez reste le premier tatoueur cantalien à posséder pignon sur rue à Aurillac sous l’enseigne « Classic Tattoo », « premier du Cantal et des départements limitrophes depuis 22 ans ». Ce pionnier de l’encrage nous l’avons rencontré sur le parking de l’hôtel Beauséjour. Vous me direz que fait-il à cet endroit alors que le festival se déroule à l’Enclos ? C’est lui qui répond à votre questionnement. « Stéphane dès la première édition m’a invité tous les ans. Je l’en remercie. Mais je ne suis jamais venu. Je ne suis pas fan de ce genre de convention », par timidité ou humilité, voire les deux, ou son peu d’appétence pour l’ostentation. « Je ne suis pas à l’aise en public pour tatouer.Ça me gênepour moi et mes clients. Je m’attachedonc à cette discipline ». Mais pourquoi séjourne-t-il en Caldagués ? « Je suis collectionneur de machines américaines. Avec quelques amis, nous avons la passion des vielles mécaniques d’outre-Atlantique. » C’est…