Articles

Affichage des articles du septembre 3, 2017
Image
Pour la nostalgie année scolaire 1961/1962 école privée

Image
Une rentrée 2017 normale à l’école.
Pour Valérie Chassany, cette rentrée marque une reprise dans la conformité avec cependant le retour à la semaine de quatre jours. Les horaires, de fait bouleversés par rapport à l’année précédente, s’afficheront ainsi tous les jours de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 à 16 heures. Les activités pédagogiques complémentaires prennent place le mardi et le jeudi de 16 heures à 16 h 30. Lundi et vendredi garderie à ces horaires. L’équipe enseignante complète ne subit aucun changement majeur. Sorinak Taillade retrouve la maternelle, Delphine Gondal également. Maryne Thérond assurera la décharge de direction le lundi. Les attributions d’Évelyne Droz, Christine Regnier et Valérie Chassany... restent à l’identique. Pour le personnel de service, Nadège Pullés ATSEM et Béatrice Sadron sacrifieront aux mêmes tâches que précédemment. Geneviève Charbonnel s’attachera toujours au ménage et à la garderie. Sans oublier les assistantes de vie scolaire : Mesdames Natacha Cuss…
Image
Valery Orlof de retour le 11 septembre.

Valery Orlof connaît parfaitement la cité thermale cantalienne qui le lui rend bien en assistant à ses concerts bien souvent complets. Il sera à nouveau au pays des eaux chaudes ce 11 septembre en l'église de Chaudes-Aigues à 17h30 avec pour programme le « Romantisme russe et chefs d'œuvres musiques chrétiennes». Le romantisme apparaît en Europe au 19e siècle. La musique classique de Varlamov, Glinka, Rachmaninov et du grand Tchaïkovski rayonne entre la poésie et la littérature. Mélodies de salons, de soirées précieuses où se retrouvent les enfants de bonne famille, elle se situe loin des folklores dont on connaît les clichés. La rencontre avec les œuvres tziganes lui apporteront une note de liberté et de douce folie, lui permettant ainsi de traverser les époques avec bonheur. Au programme du concert, on trouve à la fois des airs romantiques et des pièces tziganes. Valery Orlov, en digne représentant de cette culture, entend exalter tou…
Image
Comité des fêtes : une équipe relève le gant.

D’aucuns se morfondaient de constater les animations Caldagués en perdition faute d’un groupe pour accepter le défi. Reconstituer une organisation structurée pour pallier ce manque s’avérait urgent. Une première entrevue avait permis d’appréhender que beaucoup souhaitaient mettre les mains dans le cambouis et s’investir dans une association dédiée aux remuements estivaux et autres. Une prérencontre se tenait le samedi 26 août en mairie. Cette invitation s’adressait à tout un chacun. Les initiateurs comprenaient rapidement qu’une volonté non feinte existait pour monter une équipe. Nombre de personnes disaient vouloir « donner un coup de main ». Une véritable aspiration à recomposer une synergie, pourvu qu’elle enthousiasme la cité thermale à longueur d’année, pointait le nez. Une assemblée générale constitutive se déroulait donc le samedi suivant 2 septembre salle de la mairie du premier étage. Après un temps de latence, l’ambition des prése…
Image
L’ASC ouvre bien sa saison
Bonne entame de saison pour l’ASC qui signe sur le terrain de Ruynes-en-Margeride par une belle victoire sur le score de 6 buts à 1. Dès le début du match, les joueurs se montrent combatifs et se procurent de nombreuses occasions. Le travail collectif est récompensé à la 40' avec un point de Damien Soudrille. 0-1 à la mi-temps. De retour du vestiaire, les Caldagués continuent de présenter une agréable partie, et Damien Soudrille marque pour la deuxième fois en début de seconde période sur une passe décisive de Cyril Charreire (49'). Damien Fourcade va à son tour trouver les filets des locaux à la 67'. Julien Dumas quant à lui s’offrira un doublé et portera le score à 0-5 en l’espace de 5 minutes (70' et 75'). Enfin, le dernier but des thermaux sera inscrit deux minutes plus tard par Damien Soudrille (77'), auteur d’un triplé est désigné homme du match. Le club adverse ouvre son compteur en toute fin de rencontre en marquant à l'ul…
Image
Le formidable voyage en Euskadi du souffle du Par. L’ensemble Caldagués vient de séjourner à Bayonne du 25 et 27 août chez le chœur Izar Hitza pour une résidence inoubliable. Un rendez-vous considérablement bien préparé par leurs hôtes : émission en direct sur « France Bleue Pays basque », plus de 3000 tracts distribués, un partenariat de France 3 pour présenter nos Caldagués chantants. Une logistique impeccable pour un accueil en grand . Au programme : visite de Bayonne commentée, réception officielle en mairie par monsieur Yves Ugalde, adjoint à la culture, cadeaux-souvenirs de la ville, vin d’honneur... Certains, sportifs et chanceux purent assister en invités au match de rugby du club emblématique l’« Aviron bayonnais ». Le vendredi, repas traditionnel basque, pour l’ivresse d’une soirée coutumière, où se sont entremêlés dans un brassage subtil des airs basques et auvergnats. Situation inédite pour de beaux instants de partage. Samedi, excursion à Biarritz, le Souffle du Par a chan…
Image
La pétanque pourra jouer aux quatre coins.
On ne peut pas dire que l’imagination manque chez les pétanqueurs. Depuis de nombreuses semaines estivales, chaque jeudi, ils lorgnaient les anciens éclairages des cours de tennis. Projecteurs devenus obsolètes, voire inutiles. Et dont il se murmurait qu’ils allaient être démontés. « Ça serait dommage. » La municipalité a donc demandé à son électricien de réfléchir au recyclage de tels équipements. Le professionnel vérifia, calcula, inventoria, adhéra à l’idée des amateurs de cochonnet. Remplacer ceux du terrain de pétanque par ceux des tennis devenait possible. Les adapter techniquement suffisait pour les requalifier. Ce n’est tout bonnement qu’une histoire de balles ou de boules. À l’occasion du challenge Bourrier-Combette, les joueurs ont pu tester le nouvel environnement lumineux. Qui, s’il présente quelques défauts mineurs a enchanté les participants. Et pour la question subsidiaire : combien ça coûte en fonctionnement ? Le calcul effectu…
Image
Vide école, un retour sur le passé

Serge Vieira « débarrasse » l’immeuble de l’ancienne école place de la Mairie, avant réfection. Pour ceux qui l’ont fréquentée, c’est l’occasion de replonger dans leur mémoire et de s’approprier un fragment du passé, de leur histoire, avec la nostalgie qui l’accompagne. Turbulents ou premiers de la classe, souvenez-vous de votre dernière intervention devant le tableau en photo ci-dessous. Identifier ses initiales gravées au compas sur le vernis d'une table. Et ce bureau ? Des générations d’écoliers ou collégiens se le rappellent. Vous trouverez certainement un morceau d’évocation à emmener à la maison. Vous découvrirez à la vente : bureaux d’élève, tableaux noirs ou verts de plusieurs tailles, armoires, bancs, livres, manuels scolaires, jeux de société, patères... Ce vide-grenier se déroule à l’ancienne école privée le mercredi 6 septembre de 10 à 11 h 30 et samedi 9 de 10 à 11 h 30 et de 16 à 19 heures.