Articles

Affichage des articles du décembre 9, 2018

Terres d’Aubrac N° 6 vient de paraître.

Image
Terres d’Aubrac a changé de saison, le numéro six vient de paraître, en vente à la libraire Grousset, et celle prés de chez vous si vous n’habitez pas le Caldagués. On pourrait presque parler de nouvelle formule tant celle-ci nous transporte dans la Culture. Cinématographique avec le rappel de quelques films emblématiques comme 37° le matin. Une Mercedes jaune, Jean-Hugues Anglade sort du coffre un gâteau d’anniversaire prés d’un buron, au milieu d’une pâture. La plastique de Béatrice Dalle ... La séquence devint sans doute le meilleur spot pour l’Aubrac. Littéraire avec Julien Gracq ou Patrick Mialon et quelques autres... Gastronomique avec les bonnes tables aubraciennes sans oublier le whisky local. Thérapeutique avec une tranche d’histoire du thermalisme Caldagués ou la cure de jouvence du Royal Aubrac. Administrative avec la naissance du parc Naturel, ses ambitions, sa carte et ses adresses utiles. Mais aussi des photographies hors du commun, le chemin de Compostelle. 7 euros, de…

La lyre sanfloraine fêtait Sainte-Cécile en Caldagués

Image
L’harmonie de la cité des vents, forte de trente exécutants, présentait un programme hétérogène pour son traditionnel concert de Sainte-Cécile, sainte patronne des musiciens, en l’église Saint-Blaise Saint-Martin. Quelque soixante-quinze personnes avaient marqué leur agenda pour ce vendredi 7 décembre. La prestation se voulait vecteur de découverte entre classiques et modernité afin d’ ouvrir d’autres fenêtres culturelles. Une promenade dans des univers peu communs pour l’amateur ordinaire avec cette œuvre autrichienne « Fanfare  for a new horizon » en introduction. Lui succédait la fameuse et célèbre « Sérénade » de Schubert, peu goûtée par votre serviteur. Depuis l’auteur de la truite en suivant avec un medley des films Disney, puis une partition suisse et un hommage à Pablo Picasso sans oublier Lady Gaga, la lyre sanfloraine montrait, voire démontrait, son sens de la maîtrise dans une cohésion instrumentale pleine d’éclectisme. Le concert passait par toutes les couleurs des sentime…

La belle rencontre avec Maurice Chalayer

Image
Les meilleures rencontres que vous puissiez connaître dans votre vie sont les plus fortuites, sans doute les plus belles. Un matin à peine onze heures, bibliothèque Saint-Jacques, j’avise deux ouvrages, sur le bureau de Véronique, d’un dénommé Maurice Chalayer, curiste de son état. L’auteur lui en a fait cadeau pour les mettre à disposition des lecteurs. La porte se pousse, notre homme rentre, en deux mots le courant passe immédiatement, on s’installe à l’écart, « cela peut faire un chouette papier ». Effectivement le monsieur « un taiseux, selon sa femme, bien meilleur à l’écrit qu’à l’oral ». Je connais un autre spécimen du genre. De quoi parlent deux taiseux quand ils se rencontrent « ils se taisent » répondrait quelque facétieux. Eh bien non une heure plus tard nous nous quitterons avec regrets. Il aborde sa destinée, passionnante, par :« Dans ma vie j’ai tout fait à l’envers ». Il intègre l’entreprise familiale dans l’exploitation du bois depuis 1870. Originaire du massif du Pila…

La trêve arrive au bon moment

Image
Dimanche 9 décembre à 15 heures, l’ASC se déplaçait à Saint-Alban avant la trêve de Noël. Composition de l’équipe : Jérémy Navech (capitaine), Maxime Navech, Romain Nicoud, Jean-Luc Boucharinc, Cyril Charreire, Cyprien Caldagués, Damien Fourcade Lionel Pascal, Florian Chauliac, Romain Guilbert, Damien Soudrille, Damien Panafieu. À l’entame de la partie, l’Entente Nord Lozère s’impose sur le terrain. Ils ont l’avantage de connaître la pelouse synthétique du stade. Une surface à apprendre et maîtriser. L’ASC va le comprendre dès la 11e minute. L’ENL profite d’un corner pour ouvrir le score (1-0), avant de récidiver à l’identique, 5 minutes plus tard (2-0, 16ᵉ). Les thermaux peinent à bouter les barabans hors de leur camp et concède un coup franc transformé à la 19ᵉ. (3-0). Changement à la 20ᵉ minute, Florian Chauliac cède sa place à Damien Panafieu. Jérémy sollicité sauve deux nouvelles occasions de but des locaux dans les minutes qui viennent. L’ASC bénéficie ensuite de plusieurs coups d…

Comment lutter contre le campagnol terrestre ?

Image
L’une des mesures de la Charte du Parc naturel régional (PNR) de l’Aubrac propose que l’Aubrac devienne un territoire moteur dans le suivi et la lutte contre les pullulations de campagnols terrestres à l’échelle du Massif central. En 2014 et 2015, une forte augmentation des populations de « rat taupier » a été constatée sur le Massif central et sur l’Aubrac. Lors de ces pullulations, le campagnol a causé des dégâts importants sur les prairies : perte fourragère et de diversité floristique, diminution de l’état sanitaire des troupeaux, etc. Pour faire face à cette problématique et donner suite aux demandes des agriculteurs du territoire, le Syndicat mixte d’aménagement et de gestion du PNR de l’Aubrac pilote un programme de lutte contre les pullulations de campagnols terrestres pendant 3 ans (de 2017 à 2019). Financé par l’Europe (FEDER Massif central), l’Etat et la région Occitanie, ce programme est animé en partenariat…

« Il ne faut plus de voitures sur la place du marché »

Image
En fait, les élèves de cinquième qui participaient à la journée de l’architecture, la seule classe du département mobilisée sur le sujet disent carrément leur volonté de ne plus voir de voitures à cet endroit saturé d’automobiles. Vous allez répondre « de quoi ils se mêlent… ». Vous auriez tort : ce sont eux qui édifieront demain. Ils ne veulent plus de ce genre de situation. Mais que les usagers se rassurent, ils ont encore de beaux jours pour amocher ce lieu hautement touristique de la cité thermale. Dans le cadre des « Journées nationales de l’architecture », des visites de chantiers, des parcours urbains, des films et des expositions sont organisés dans la France entière. Afin de sensibiliser les jeunes générations à ce métier et faire peut-être naître des vocations. À cette occasion, une mission était délivrée aux élèves de Louis Pasteur : analyser la conception de la place centrale du pays des eaux chaudes. L’inventaire dresse une diversité caractéristique d’une confusion totale…

88 participants à la Color run

Image
À l’occasion du Téléthon, le comité d’animation Caldagués proposait une « color run » ce samedi 8 décembre.. Le principe reste simple : communiquer sa joie et son bon état d’esprit avec les gens qui vous entourent. Deux, itinéraires s’effectuaient, à pied, trois et six kilomètres sans chronomètre, sans pression, bref, totalement libre. Oublier les frontières et une seule obligation prendre plaisir à ce moment de gaieté. Inutile de se montrer le plus rapide ou de franchir la ligne d’arrivée en premier. La Color Run (course en couleurs), c’est l’occasion de s’amuser, de négliger tout et de profiter d’un moment exceptionnel. C’est aussi échanger, partager, découvrir et connaître de nouveaux amis. On pourrait croire que la manifestation serait annulée compte tenu d’une météorologie quasiment exécrable. Que nenni, 88 personnes et deux chiens s’associaient à cette promenade coloriée dans les rues de la station thermale. L’unique impératif, s’impliquer sans à priori pour le simple fait d’ajo…