Articles

Affichage des articles du septembre 21, 2014
Image
Une webcam pour le touriste.
Désormais en Caldagués et principalement à la source du Par vous aurez deux solutions pour immortaliser votre passage. La plus rapide, sortir votre incontournable smartphone et enregistrer le moment avant de l’envoyer in petto à tous vos contacts. La deuxième, plus chronophage, inspirée par la direction de l’office de tourisme, consiste à poser face à la webcam. Une caméra reliée à un ordinateur qui filme ou photographie un lieu précis à intervalle régulier, consultable sur internet. En l’occurrence capter la Source du Par en continu et prendre toutes les 30 secondes un instantané. Ainsi le visiteur, en famille, avec des amis ou simplement avec sa fiancée peut se laisser tirer le portrait devant les eaux naturelles les plus chaudes d'Europe en train de se faire cuire un œuf et retrouver le document en passant à l’office de tourisme pour en obtenir l'impression. Tout ceci ne relève en rien de la magie, mais plus prosaïquement de la technologie. Il n…
Image
Clément Perrenx artiste numérique expose aux Pénitents A droite en entrant un ordinateur et un vidéoprojecteur pour révéler son expertise. Aux cimaises sont accrochées quelques-unes de ses toiles. Le talent de Clément Perrenx est bien celui d’un peintre même si son outil est un calculateur. Franchissant allègrement les genres, du figuratif à l’abstrait, la machine ne refuse rien, complice de tous les emballements créatifs. En quelques mots « l’informartiste » définit son sujet avec une passion poussée jusqu’à la partager avec le visiteur. « L’informatique appartient à notre époque et l’art d’aujourd’hui ne peut lui tourner le dos ». Incite le curieux à jouer avec la palette graphique, le logiciel... L’approche numérique est révolutionnaire, d’abord par la dématérialisation de la réalisation. L’original est intangible même s’il traverse les réseaux pour se fixer sur des supports magnétiques ou optiques. « Le jour où j’ai gribouillé sur une palette graphique connectée à un ordinateur,…
Image
Pour des économies d'énergie électrique
Le « Syndicat départemental d’énergies du Cantal » a fait parvenir, à l’automne 2013, sur demande de la municipalité, une étude portant sur l’économie d’énergie en termes d’éclairage public. Le diagnostic a  dressé un inventaire exhaustif des contrats, des équipements obsolètes et matériels hors normes. Une analyse minutieuse avec un regard global qui prend aussi en compte la responsabilité de la mairie. Chaudes-Aigues est une des premières collectivités à avoir sollicité ce décèlement. Ce programme de maximisation énergétique sur le Caldagués peut être piloté par le syndicat susnommé. Le total hors taxes du dispositif s’élève à 74.483 €. La quote-part, communale sera de 50 % du montant H.T de l’opération soit37.250 € acquittés en trois « annuités » : deux virements de 12.500 € en 2014 et 2015 et le solde 12.250 € en 2016. Aujourd’hui la réalisation est dans sa période d’application avec notamment la substitution de candélabres, la suppressi…
Image
CONSTUIRE UN FEU de JACK LONDON
« Aucun autre écrivain que Jack London n’a su tracer en si peu d’espace une parabole aussi admirable de la destiné humaine. Construire un feu est un authentique récit de vie, grandiose comme la nature gelée qu’il décrit, coupant comme la glace, éternel comme les neiges du Yukon où se déroule le l’histoire. » Un système de caméra et de vidéo projecteur permet de suivre en direct et simultanément la lecture du texte et la création d’illustrations graphiques projetées sur un grand écran.
Il fait moins cinquante degrés quand le jour se lève et que l’homme reprend sa marche pour rejoindre ses camarades. A ses côtés un chien qui, mieux que les humains à pris la mesure du froid trop froid qui les environne. Surtout ne pas mettre la patte ou le pied dans l’eau sous peine de gel immédiat, ou alors construire un feu pour se sécher… Les doigts s’engourdissent, le jour décline, ne pas se laisser gagner par la panique. Maiscontre l’univers, l’homme est seul, tou…
Image
Les journées du patrimoine « Sur les traces des mystérieux lycopodes ».

DanslecadredelapolitiquedesEspaces naturels sensibles (E.N.S.)duConseilGénéralduCantal,unschémadirecteurdedéveloppementdu lieu dit « Puy de la tuile » a étéadoptéet
Image
Les thermaux prennent l'eau à Saint-Flour
Dimanche les pétanqueurs de la cité thermale participaient au championnat du Cantal des clubs. Les meilleurs éléments avaient effectué le déplacement dans la cité des vents : Pierre Auguy, Valérie Auguy, Patrick Rouillon, Jean Michel André, Michel Tufféry, Frédéric Andrieux, Albert Mery. L'absence inopinée de Raymond Chamnoe déséquilibrait l'équipe. Les Caldagués se défaisaient cependant de Polminhac le matin. Mais après une maladresse de désespoir associée à un coup du sort, les thermaux prirent l'eau de toutes parts et furent surclassés par Saint-Flour l’après-midi . Malgré cette déconvenue le président Bonnal ne montrait aucune amertume estimant « Nous avons bénéficié finalement d'une belle saison grâce à des joueurs disponibles que je me dois de remercier chaleureusement. Malgré une charge financière réelle notamment dans les déplacements, nous portons les couleurs de la cité des eaux chaudes à un niveau honorable à t…
Image
Zumba ci, zumba là
Il y a incontestablement au pays des eaux chaudes de la Zumba dans l'air et une propension à se laisser emporter par la musique pour le tonus etla danse-fitness sur des rythmes exotiques. La plupart des participantes, plus de cent femmes, venues du Caldaguès et des communes limitrophes s'y adonnent. Oui c'est exclusivement la gent féminine qui fréquente les cours proposés, comme la saison dernière, par Intergénération organisatrice des sessions. Entre fitness et danse latino, cette discipline aux chorégraphies variées aussi joyeuse qu'exigeante adéfinitivement conquisle monde Caldagués.Adieu les séquences d’exercices traditionnels, adieu la « gym volontaire » de maman. Originaire de Colombie conjonction de sensualité, de pas latins et de mouvements de mise en forme aux déhanchés qui peuvent rappeler la salsa, le merengue, la rumba... Les rythmes débridés permettent de façonner autant le « cardio » que les muscles : abdominaux, cuisses... Les bénéfic…
Image
Le beau concert du Souffle du Par à la chapelle Notre Dame de pitié Vendredi l'ensemble vocal Caldaguès « Le souffle du Par » a offert un concert à Notre Dame de Pitié commettant ainsi une entorse à son postulat de ne donner qu’un seul récital annuel, en août et en l’église de Saint Blaise Saint-Martin. Mais pourquoi donc à la chapelle Notre-Dame ? Un environnement mieux adapté pour une prestation hors saison qui a fait le plein du lieu. Et ce qui pouvait paraître comme une incongruité est devenu une belle expérience. Cent personnes assistaient à l’événement. Le chœur tint l’édifice rempli prés de deux heures. Chacun s’accordait pour affirmer qu' au demeurant l’espace possède une acoustique plus chaleureuse que celle de l’église, les boiseries sans doute. La formation ce soir là malgré plus de quatre semaines d’inactivité montra une admirable énergie tant dans l’interprétation de ses classiques que dans sa vitalité et la décontraction. Si les 104 mesures des « lacs du Connemara…