Articles

Affichage des articles du novembre 5, 2017
Assemblée générale de pétanque.
Les amateurs, sympathisants ou sympathisantes et adeptes de « joyeux cochonnet » sont cordialement invités à l’assemblée générale de l’association de pétanque qui se tiendra en mairie le dimanche 19 novembre, salle de la mairie, premier étage à 10 heures précises. Un repas clôturera cette réunion à 12 h 30 hôtel de la mairie. Inscriptions le plus rapidement possible auprès du restaurant. Téléphone 04.71.23.52.54
Atelier photo spécial collégiens.
Présentation de l'atelier pour les 11-15 ans. Atelier photo ludique, pour développer la créativité autour de thèmes spécialement pour les ados : story photo, super héro, selfie créatif, etc. Petit appareil photo préférable mais téléphone portable ou tablette admis. Rendez-vous jeudi à 17 heures, à la maison des associations. Renseignements 04.71.23.59.53
Image
Une belle soirée avec Agathe Oléron.
Le postulat du mois du film documentaire 2017 proposait de poser préjugés, craintes, habitudes, ordinaire et de se laisser attraper par l’insolite. Diplômée à l’école des Beaux-arts de Rennes en 2000, Agathe Oléron travaillera sur de nombreuses productions à divers postes pourvu qu’ils lui permettent de s’exprimer. « La dame de Saint-Lunaire » est sa première création. « Une femme vit à Saint-Lunaire entre 1950 et 1991, qui pendant 40 ans a construit sa maison de bric et de broc à la manière du facteur Cheval. Certains parlent de « la folle de Saint-Lunaire ». D’autres l’appellent Madame Devidal, Jeanne, Taja, Madame Cageot... » Comment, d’une découverte lors d’une sortie scolaire, naît vingt-cinq ans après la démolition de la « maison de la folle », cette idée de production cinématographique ? Agathe Oléron était l’invitée du dispositif « le mois du film documentaire » initié par le Conseil départemental. De l’insolite, Agathe Oléron en apporta à …
Cantons de Chaudes-Aigues - Nasbinals
Un banquet des 50 ans est organisé, ouvert aux personnes nées en 1966-1967 - 1968.
Rendez-vous le samedi 18 novembre à 19H30, à la « Rosée du Matin Nasbinals »
S'inscrire avant le 12 novembre uniquement par téléphone au 06-82-68-67-91 ou au 06-31-58-99-18
Image
C'est aussi pour vous les Caldagués

Image
Toujours en course pour une autre coupe

Image
OUVERT A TOUS
Salle du bar de l'hotel du Ban
Image
Deschâtaignes par poignées à Espinasse.
La châtaigne fruit emblématique de l’automne se consomme de différentes manières, mais aussi en diverses occasions. Si sa richesse en vitamines et oligo-éléments la transforme en parfait allié du sportif, ses bienfaits profitent à tous. Intergénération avait décidé de la savourer entre amis autour d’une soirée comme autrefois dans le cadre des échanges intergénérationnels sur les territoires d’Espinasse, Jabrun, Lieutadés et Chaudes-Aigues en partenariat avec le comité des fêtes et la municipalité d’Espinasse. Tout commençait tout doucement, mais vraiment mollement à se demander si tout un chacun avait à la vérité envie de partager cette veillée. Bernard Dumas s’activait à griller les bogues de belle manière. Le stock s’épuisait rapidement. Ne cachons pas que le cidre qui accompagnait la dégustation possédait sa part dans leur succès. Les hôtes d’Intergénération soignent leur accueil, rituellement chaleureux, préparent ce rendez-vous avec une qu…
Image
Après les œufs, le boudin à la source du Par.
« Les plus anciens ont la larme à l’œil et la salive à la bouche en se partageant le boudin et en rappelant les bâfrées de jadis. » Écrivait Jean Ferniot dans Morte-saison en 1996. C’est toujours le cas, certaines personnes, plus ou moins âgées, possèdent effectivement ces souvenirs. Après l’éculé « va te faire cuire un œuf » que l’on entend devant la source du Par vous pourrez à l’occasion y parler de ce morceau d’intestin rempli de sang, de graisse de porc que vous aurez au préalable préparé vous-même. La boucherie Fabre par Selim vous invite chaque jeudi, en période de cure, à participer à un « atelier boudin » que Selim anime durant une grosse heure selon le nombre « d’élèves ». Beaucoup veulent retrouver la saveur authentique de cette charcuterie et les gestes afférents, depuis la mise en charge des boyaux avec l’entonnoir jusqu’à la distribution. Ces moments de nostalgie érigent cet atelier en vraie réussite. Nous ne dévoilerons pas …
L’ASC toujours invaincue en championnat
Samedi 4 novembre à 20 heures au stade du Couffour, l’ASC recevait Saint-Georges en championnat. Composition : 1-Jeremy Navech, 2-Florian Chauliac, 3-Damien Panafieu, 4-Thomas Tourrette, 5-Alexis Boucharinc, 6-Nicolas Gascuel (cap.), 7-Damien Soudrille, 8-Florian André, 9-Damien Fourcade, 10-Lionel Pascal, 11-Cyril Charreire, 12- Romain Guilbert, 13-Dimitri Gasq, 14-Sébastien Triniol. Au coup d’envoi, les locaux s’installent dans la surface adverse et se procurent de nombreuses occasions : une barre transversale dès la première minute pour Cyril Charreire, occasion de Damien Fourcade qui bute sur le portier opposé, joli coup franc de Florian Chauliac... Le premier quart d’heure tourne à l’avantage de l’ASC, bien que le score reste vierge. Il faut attendre la 18e minute pour que Jérémy signe son premier arrêt de la partie. Saint-Georges commence à se montrer plus offensif, mais le goal Caldagués effectue de bonnes interventions. À la 39e minute, ap…
Image
Le poulailler en plein air de Magali.

Un tract sur le marché, une adresse et voilà le journaliste intéressé. Pourquoi, comment ? Nul ne saurait le dire. Un rendez-vous, une route escarpée qui surplombe le lac de Lanau un jour d’automne aux couleurs chatoyantes et températures à l’aune. Du côté de Saint-Martial, Magali Sainrau a installé une volière où se promènent en quasi-liberté, poules, pintades, coqs et autres chapons. Comment devient-on avicultrice ? D’abord, cela reste un complément de revenu, pas un élevage en batterie. Ensuite, elle est née sur cette terre, sa familiarité avec la volaille relève de l’atavisme. Oubliez tout ce que vous pouvez voir dans les reportages télévisés. Ici, les oiseaux ne connaissent pas le stress hormis celui du prédateur qui parfois vient prélever sa dîme sur la basse-cour comme la buse, l’autour des palombes et bien sûr le renard. Mais un fil de secteur préserve l’enclos qui ramène efficacement le goupil à une piquante réalité. Plusieurs centaines de…