Articles

Affichage des articles du juin 17, 2018
Image
Une fête de la musique réussie

Depuis le temps que la fête de la musique existe le Caldagués en a connu des soirées à l’improviste, voire improbables. Pendant quelques années la manifestation fut fondue avec le feu de la Saint-Jean prouvant que l’union ne fait pas forcément la force et encore moins l’idéal. Chaque année l’essence même de cette fête était bafouée. « La fête de la musique » demeure un événement populaire, spontané, gratuit, ouvert à tous les participants amateurs ou professionnels. C’est une invitation au dépaysement et à toutes les rencontres, elle favorise les échanges entre toutes les cultures et générations. Cette édition 2018 sous l’égide du comité d’animation fut d’une singulière originalité. Une remorque servait de scène nomade, promenée tout au long de la veillée au droit des terrasses de café ou sur les places pour une aubade donnée par des artistes qui participaient pour le simple plaisir. Et pour du contentement ce fut de la délectation que d’entendre Robin Vi…
Image
Les vétérans remettent les crampons

Depuis quelques semaines, les anciens Caldagués ont rechaussé les crampons sous les couleurs et le patronyme « Neuvéglise ». Le district a proposé de monter un championnat de vétérans. Pour en posséder le statut il faut atteindre une certaine limite d’âge et après observation les volontaires Caldagués se montraient plus que prévu, mais insuffisamment pour constituer une équipe à eux seuls. Alors Chaudes-Aigues, Neuvéglise et Cézens ont décidé de faire cause commune pour participer à cette compétition . Quand on se remémore les derbys entre ces trois équipes, on se dit que... Mais l’intelligence des uns et des autres a effacé quelques souvenirs douloureux et les adversaires d’hier sont devenus des complices d’aujourd’hui. C’est Éric Bonnal qui se charge de mettre du liant à tout ceci. Si bien que 20 licenciés-vétérans s’alignent à chaque rencontre avant d’ajouter en souriant : « Oui c’est nécessaire, désormais on court moins vite et l’on s’essouffle p…
Image
Fête de la musique réussie


On y reviendra

Image
Intergénération clôt sa saison en beauté.

Intergénération, le comité des fêtes et la municipalité d’Espinasse déclinaient écosystèmes et bienfaisance dimanche avec une sortie nature. Rendez-vous pour tous devant la salle polyvalente. Prés de cent cinquante personnes répondaient à l’appel des orchestrateurs malgré une tendance orageuse peu encourageante. Cette manifestation marquait la fin de saison, avant la trêve estivale, pour l’association Intergénération qui souhaitait terminer par une action caritative au profit de la ligue contre le cancer. Trois groupes constitués avec notamment pour guides Michel Astruc et Bernard Boudon connaisseurs incontournables du terroir local tant pour la faune que la flore assistés d’un représentant du CEN (Conservatoire d’espace naturel d’Auvergne). Oiseaux, fleurs et lépidoptères fixaient essentiellement les motifs d’observation de cette marche. Pendant ce temps, au four banal du village les jumeaux Jacques et Guy Cros s’affairaient à préparer une cen…
Image
Elis Wilk dévoile son processus de création
Un jour un gamin demanda à Ellis Wilk comment elle est devenue écrivaine pour enfant. Elle lui résuma sa vie en quelques phrases. «  L’été, je m’affairais avec mon papa dans les champs, je surveillais aussi le silo (et le grain) et je conduisais le tracteur pour labourer ou passer le rouleau. J’ai toujours adoré les bouquins. Il y en avait beaucoup à la maison et j’allais très souvent à la médiathèque. J’y restais des heures. » Elis Wilk étudie les Sciences politiques à Lyon. Puis s’échappe en Pologne et découvre le théâtre et les arts graphiques. Elle travaille ensuite pendant 4 ans au « Théâtre de Villjuif » avant de repartir à Naples et à Bruxelles pour s’intéresser à l’illustration. Enfin devenue dessinatrice, elle publie plusieurs albums jeunesse et collabore aussi pour la presse internationale. Elle propose régulièrement des ateliers et des rencontres dans les classes. « J’ai un garçon, un joli petit, blond et mignon. » Un bambin qui d…
Image
L’amitié en Caldagués se met à la pétanque

Le club du troisième âge vient de participer au championnat du Cantal de pétanque organisé par « génération mouvement ». La compétition se déroulait à Riom-ès-Montagne. Trois équipes Caldagués étaient inscrites sous le capitanat de Jean-Pierre Girbal. Yolande Galvier, Marguerite Sadron, Pierre Irle, le trio a gagné toutes ses parties, terminera deuxième du challenge battu simplement à la différence de points. Françoise Allanche, Georgette Savajols et Jean-Pierre Girbal remportaient trois de leurs matchs. Enfin, Yvette Vaissade, Germain Vaissade et Chantal Pascal, malgré leur inexpérience en la matière, s’adjugeaient deux rencontres. On se demande parfois si le club de pétanque officiel n’en rajoute pas dans sa communication. Le président Bonnal devrait regarder du côté des autres associations qui ne participent qu’à quelques tournois mais parviennent à ramener un trophée sans se trop vanter. D’aucuns semblent parler beaucoup, mais gagner peu.
INDISCRÉTIONS
«Nous aussi nous avons les nôtres »

FOOTBALL Le district de football du Cantal a choisi l’association sportive Caldagués pour organiser en 2019 les finales des coupes Combourieu et du Cantal ainsi que l’ assemblée générale qui précédera.
THERMALISME Monsieur Jean-Pierre Grouzard, président de la fédération française des curistes médicalisés (FFCM) rendra visite au Caldagués le mardi 26 juin et tiendra une réunion publique dans l’aprés-midi. Il sera accueilli par Mr Bernard Le Cloarec, vice-président, lui même curiste.
Image
85 places au parking de la piscine

Les services municipaux ont matérialisé différemment les places du parking de la piscine.




Image
Jérôme Bellaigues gagne au Brezet


Comme vous devez désormais le savoir un Caldagués d’adoption montre le bout de son guidon sous les couleurs du club de vélo Caldagués. Il participe assidûment aux épreuves Ufolep du côté de Clermont-Ferrand. Il vient d’inscrire à son palmarès la « Cyclo sport Ufolep du Brezet » en banlieue clermontoise organisée par l’association de Beaumont. La victoire s’est construite en toute fin de compétition au sprint après une heure de course « Au dernier tour un concurrent s’échappe, je reviens sur lui et je gagne au sprint à 40 mètres de la ligne d’arrivée». Jérôme Bellaigues commence à se faire un nom et le maillot Caldagués à être reconnu.
Image
Des floralies dans la continuité à Lieutadés
Fleurs des champs ou des bois, des prés ou jardins, des médicinales aux curatives, des nocives à celles de simple ornement, toute la flore que compte le territoire, à trente kilomètres à la ronde est répertoriée. Cette exposition parfumée, colorée, agréable à l’œil, propice à l’information, la connaissance et la découverte inventorie de manière exhaustive les spécificités de chacune. Les Capujadous (noms des habitants de Lieutadés et celui du club du troisième âge) proposent encore cette année aux visiteurs, autochtones, touristes, spécialistes, écoliers ou collégiens leurs floralies sauvages. Une tâche de tous les instants pour les bénévoles afin de conserver belles ces 300 espèces, les arroser, les renouveler, renseigner les fiches et leur apporter soins et attentions. De la toxique en passant par l’ornementale à la comestible, vingt personnes passionnées, autodidactes occupent leurs journées à entretenir l’exposition dans un désintéressem…
Image
ENCORE...

Si votre salle obscure bénéficie d’avant-premières, ce n'est sans doute pas un hasard.


Image
Sansard passe entre les gouttes et évite la nuit

Les habitants de Sansard ont tenu leur traditionnel apéritif en plein air non sans difficulté. Entre les averses orageuses ou pas et le simple fait que l’éclairage public des lieux ne fonctionne plus depuis de novembre 2017. Si les résidents affichent une philosophie toute en bonhomie. La situation dénote cependant une certaine impéritie... Obligation était donc de trouver le parfait créneau qui permette d’éviter la pluie omniprésente depuis plusieurs jours vers les 18 heures et les ténèbres de 22 heures. Tout s’est bien coordonné : pâtés, pizzas, amuse-gueules, boissons furent partagés avec quelques titres marquant de la production œnologique française que nous ne citerons pas ici. Bons moments de saucissonnages, d’échanges et de rencontres ont contourné les gouttes. Le repas annuel est fixé au 10 août lequel devrait être délocalisé .