Articles

Affichage des articles du octobre 8, 2017
Image
«L’école buissonnière » une avant-première réussie.
« L’école buissonnière » de Nicolas Vanier conte l’histoire de Paul qui n’a jamais rien vu d’autre que l’univers de son orphelinat en banlieue parisienne, découvre le milieu sauvage de la Sologne. Confié à Borel, le garde forestier bourru du domaine de La Fresnaye, et à sa femme, le jeune garçon ne tarde pas à faire la connaissance du braconnier le plus rusé du pays. Sur les bords de la Loire se noue alors une fraternité sincère entre l’homme des bois et le gamin des villes. Mais l’enfant se pose aussi des questions sur ses origines personnelles. Un jour, il croise un cerf majestueux qu’il veut protéger des chasseurs... Avec « l’École buissonnière », le metteur en scène rend hommage à sa région natale la Sologne. Comme dans le dernier trappeur pour les montagnes Rocheuses du Canada, Loup pour la Sibérie ou Belle et Sébastien avec les Alpes. « L’école buissonnière » se veut le chantre de certaines valeurs perdues. Avec ce film Nicolas …
Image
Image
Image
Promenade sur le Boulevard des airs samedi soir.
Le souffle du Par accueillait « les baladins sans mesure ». Ils se partageaient les ogives de l’église Saint-Blaise Saint-Martin. Proposaient un concert tout autour de la terre. Le public venait entendre la chorale Caldagués certes, mais avec une curiosité certaine pour ces « balladins sans mesure » ensemble altiligérien de Monistrol-sur-Loire. L’assistance s’est promenée sur le « boulevard des airs », caractérisé par l’éclectisme du programme, à travers toutes les époques, tous les styles et toutes les langues. « Le souffle du Par » ouvrait la soirée par cinq morceaux majeurs : de « Mistral gagnant » à « vierge des montagnes ».Il invitait ensuite ses hôtes à se joindre à eux pour une incursion en Renaissance, trois mélodies que les deux groupes possèdent en commun. Le Souffle du Par devenait spectateur. Rapidement, on percevait les similitudes de répertoire avec les « balladins » entre variété française et chants de terres lointaines: a…
Soirée choucroute à Intergénération.
L’association Intergénération vous invite le samedi 14 octobre à partir de 19 h 30, salle Beauredon à sa « soirée choucroute » dansante avec l’orchestre Alain Perrier. Choucroute, fromage, dessert, café et boisson : adultes 15 € , enfants 10 €. Renseignements et inscriptions.
Thérèse Rieutort 04.71.73.80.04. Pierrette Brousse 04.71.73.80.53.
Annie Touzery 04.71.73.82.18.
Travaux.
Des travaux viennent de débuter sur le chantier de l’hôtel-brasserie Vieira face au garage Gascuel avenue Pompidou. D’autres commenceront place du marché, fouilles archéologiques, le lundi 16 octobre pour une durée initiale de sept jours. Monsieur le maire demande à ses administrés un peu de patience et de discipline afin d’effectuer un effort en ne stationnant pas à proximité de ces chantiers pour ne pas gêner les véhicules attachés à ces travaux et préserver des emplacements pour curistes et touristes. Et de se conformer à la signalisation mise en place.
Comité des fêtes.

Les membres du comité des fêtes invitent les responsables des diverses et nombreuses associations ainsi que toutes les personnes qui s'investissent directement ou indirectement dans l’animation de Chaudes-Aigues à participer à la réunion qui se tiendra le lundi 16 octobre, 20 heures 30, maison des associations.
Image
Marinette et sa citrouille.
Citrouille ou potiron ? Je pose la question, nul n’a su répondre. Je compte sur quelqu’ instruit de la chose pour éclairer ma lanterne. Lanterne d’Halloween bien évidemment. Quoi qu’il en soit, Marinette Calmels de la cité Saint-Michel a trouvé, enfin cultivé, dans son jardin, une pièce qui aux dires de certains, reste cependant peu ordinaire. La taille de la cucurbitacée l’a étonné et jamais tel végétal n’avait atteint une aussi belle dimension chez elle. Toute interloquée elle a voulu le porter à l’abri, mais trop lourd elle dut chercher une bonne âme pour le transporter. Voilà cette situation désormais inscrite dans l’histoire Caldagués puisque Paulochon l’a décrite sur son blog. Elle m’en a promis un morceau pour le transformer en un profitable potage de potiron , même si c’est une citrouille. Alors si vous connaissez une recette pour le consommé, je suis preneur. Qu’est-ce que l’on n’écrirait pas pour un bol de soupe ? Esaü a bien vendu son droit d’a…
Image
Les Tr’acteurs en Caldagués ce vendredi.
Vendredi 13 octobre à 20 h 30, le GVA Caldagués Aubrac a invité les Tr’acteurs à se produire sur les planches de la salle Beauredon. Les Tr’acteurs sont une troupe de théâtre amateur composée d’agriculteurs Mauriacois. Sa création remonte à plus de 10 ans par le GVA Mauriac-Pleaux-Salers suite à une réflexion sur la communication autour du statut d’exploitant. Cette compagnie utilise les principes du « théâtre forum » afin de parler du quotidien du métier de paysan, d’expliquer les filières et l’élevage en général tout en cassant les clichés du monde rural. Les comédiens préparent des canevas de courtes pièces, enrichies le jour du spectacle par les interventions du public. C’est la salle qui décide ! Basées sur l’interaction entre acteurs et auditeurs, les saynètes s’interprètent et s’improvisent en fonction des réactions de l’assistance. Cela donne lieu à un jeu dynamique et agréable. La compagnie des Tr’Acteurs donne une quinzaine de représen…
Conseil municipal
La prochaine réunion du Conseil municipal se tiendra le lundi 16 octobre 2017 à 20 heures.
1- Approbation procès-verbal réunion du 23 août 2017 2- Finances communales 3- Personnel communal 4-Participation des communes aux frais de fonctionnement de l’école primaire 5-Programme des coupes de bois 6-Motion de soutien gare de Saint-Flour /Chaudes-Aigues 7-Fusion territoriale: approbation rapport transfert de charges 8-Démarche « zéro-phyto »" 9- Questions diverses
Les sessions du conseil municipal sont publiques
Image
Guy Valadier va passer octobre à la médiathèque.
Les rencontres se lient ainsi, un beau matin vous passez par la rue Saint-Jacques et vous vous arrêtez pour un livre goncourable à la médiathèque. Vous y croisez un personnage qui installe une exposition. On vous demande un coup de main. Et la discussion s’engage. À l’heure de la fermeture, vous êtes encore à deviser sur Glenn Gould ou le rock and roll, première manière, celui d’avant 1960. Le vrai, celui de Chuck Berry, le guitariste et showman. Guy Valadier aime la danse, la peinture, le son de l’accordéon, l’ambiance des amicales Parisiennes. Il « est bon en dessin », lui a-t-on dit quand il a présenté un baccalauréat technique. Il sait le pays, ses grands-parents vécurent aux angles à côté du château de Montvallat. Il est resté 26 ans libraire à Paris. Il connaît Saint-Remy, les Fourches. Sa femme est originaire de Nasbinals. Hopper et Simenon occupent aussi notre conversation. De digressions en « coq-à-l’âne » l’exposition ne se pos…
Image
Une franche amitié partagée pour le jeu de pétanque
Les très bonnes relations qui existent entre les équipes de pétanque de Chaudes-Aigues et Pierrefort ne souffrent aucune critique ni remarque désobligeante. Chacun s’accorde pour affirmer que les liens entre les deux groupes campent à l’acmé de l’esprit sportif. Dimanche les Pierrefortais se déplaçaient chez leurs homologues en terre des eaux chaudes pour y disputer le « challenge (un prétexte bien évidemment) de l’amitié » entre les deux clubs. Sur l’aire de jeu, uniquement leurs membres y rivalisaient en plusieurs parties : tête à tête, triplettes et doublettes. Cette rencontre annuelle se renouvelle depuis plusieurs années pour le plaisir du partage en premier lieu et du verre de l’amitié, ensuite. Avec pour conclusion de franches agapes au cours desquelles les deux présidents, René Pelissier pour les hôtes et Serge Bonnal pour les thermaux, s’accordèrent pour organiser une revanche à l’aune de cette fidèle, automnale et chaleure…
Image