Articles

Affichage des articles du avril 17, 2016
Image
Broyage de souches au Rouchard



La communauté de communes veut mettre au propre la parcelle entre la départementale 921 et sa zone d’activités du Rouchar. Après une coupe des résineux l’entreprise lozérienne spécialisée dans ces travaux « Soulier et fils » d’Arzenc d’Apcher vient d’exécuter ce nettoyage avec un engin impressionnant. Un ogre mécanique qui avale tout pour restituer un sol désencombré, uniformisé . Un broyeur de 400 chevaux sur chenilles qui boit 60 litres de carburant à l’heure permet l’arasement des terrains. Élimine, après des travaux de bûcheronnage, branches, rémanents d’exploitation, souches et autres bois morts ou résiduels par déchiquetage. Leur réduction en copeaux concomitamment au nettoyage des emprises sur 10 à 15 centimètres amalgame le broyat à la terre végétale pour une couverture des lieux en vue de leur remise en herbe. Les racines ne sont ni arrachées ni détruites ce qui évite des déprédations en profondeur. Ce sans dégâts collatéraux comme ici sur cette …
LIEUTADES

Platiques agricoles 

Mardi 26 avril à Lieutadès, la Communauté de communes du Pays de Pierrefort-Neuvéglise organise une journée de collecte des plastiques agricoles. Celle-ci aura lieu dans le bourg, derrière la bascule, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30. Des agents de la Communauté de communes seront présents afin d'aider les exploitants agricoles à déposer leurs plastiques agricoles (bâches et boudins d'ensilage, films d'enrubannage, filets et ficelles). Attention, pour cette collecte, les bâches d’ensilage et les plastiques d’enrubannage doivent être séparés, ne pas comporter de corps étrangers et avoir un taux de souillure inférieur à 20 %. Les filets et ficelles doivent être déposés séparément dans des saches distinctes. Plus d'informations : Céline Talon – 06 74 30 21 22 – c.talon@paysdepierrefort.com
Image
ESPINASSE
La municipalité veut son eau... potable



De 2006 et 2009, un « Plan Local de Production et de Distribution d’Eau » (PLPDE) a été réalisé à l’échelle du canton de Chaudes-Aigues : la commune d’Espinasse intégrait le périmètre de cette étude. Elle rencontrait continuellement des problèmes de mauvaise qualité de la ressource dispensée. Depuis plusieurs années, les analyses apportaient des résultats régulièrement non conformes, essentiellement sur les adductions privées des sectionnaires. L’entretien général des conduite semblait insuffisant. Ce constat a amené les services de l’état (ARS, Préfecture) à bloquer des demandes de permis de construire sur certains hameaux. Les réseaux collectifs, des sections sont soumis à la même réglementation que les canalisations publiques communales. Seul le bourg échappait aux restrictions administratives. Le « PLPDE » a notamment abouti à un programme opérationnel hiérarchisé. Définissant une liste d’actions et de travaux à exécuter, selon un ca…
Image
Crédit Agricole
William Meresse nouvel assistant de clientèle.



Lors de l’assemblée générale de mars dernier, le Directeur de la caisse locale avait lancé un appel à l’embauche pour un jeune du territoire. William Meresse, né à Saint-Flour il y a 26 ans, il a quitté l’Auvergne à l’âge de 11 ans à la suite d’un drame familial pour « émigrer » en région parisienne. En 2007 il obtient un baccalauréat Sciences et Technologies industrielles en génie mécanique à Rambouillet. Et il part travailler dans la restauration de 2008 à 2012 à Clermont-Ferrand et Saint-Flour. À l’issue de cette expérience formatrice il décide de s’engager dans un BTS assurance en alternance auprès de la MAAF. Pendant deux années il passera chaque semaine 3 jours à Saint-Flour et 2 à Nîmes. Il restera ensuite 18 mois au service de cette compagnie avant d’intégrer le 5 avril 2016 la caisse locale de Crédit Agricole de la cité thermale cantalienne. « Son expérience dans l’assurance a été prépondérante », précisera Philippe…
Conseil municipal

La prochaine réunion du Conseil municipal de CHAUDES-AIGUES aura lieu le Mardi 26 AVRIL 2016 à 11 heures avec l'ordre du jour suivant : 1 - Vote des Comptes de Gestion et des Comptes Administratifs 2015
2 - Tarifs Camping du COUFFOUR
3 - Questions diverses
Image
Image
Le petit journal du grand parcours vient de paraître


La Rand'Aubrac du grand parcours se tiendra le samedi 4 juin 2016 au départ de la cité thermale cantalienne. Un périple de 13, 23 et 33 kilomètres entre ciel et eau, en d’incommensurables espaces Aubraciens. « Le petit journal du grand parcours entre Truyére et Aubrac » vous parle du 4 juin 2016 où « le village est ici encore plus qu’ailleurs le lien de la communauté et de la convivialité, ce sur quoi repose l’essentiel de la séduction des grands espaces dont il est l’heureux contrepoint ». Ce jour-là les villages souhaiteront la bienvenue sur l’Aubrac à un bon millier de marcheurs qui de Chaudes-Aigues à Nasbinals rencontrera le pays pas à pas. Chacun à son rythme. Mais ce sera aussi une excursion pour la Liberté et un hommage à ceux qui moururent pour elle. La Rand'Aubrac veut tisser un lien symbolique entre hommes et territoire. Chaque hameau, pour l’occasion célébrera en musique ces rencontres en forme de pèlerinage pour …
Image
Le Cinéma La source possède désormais sa page 
Facebook
Le vecteur de communication le plus efficace aujourd’hui réside dans les réseaux sociaux. Tout le monde en critique les travers, mais dont chacun veut se servir pour posséder à un moment de sa vie, comme le disait Andy Wharol, « son quart d’heure gloire ». Ces réseaux consistent en réalité en des « pages » internet rassemblant une communauté en fonction de centres d’intérêt et d’affinités communes : musique, sport, passions diverses ou simplement la vie personnelle, familiale. Comme toute institution Facebook collectionne ses dangers et effets pervers. Mais aujourd’hui qui peut ignorer ces réseaux sociaux pour communiquer ? Personne pas même le cinéma Caldagués. La salle obscure est en train de procéder à un sérieux lifting tant dans sa gestion, ses installations que dans sa programmation pour lui redonner un certain lustre et booster sa fréquentation. Pour accompagner cette opération, il fallait s’associer l’efficacité. Aymeric D…