Articles

Affichage des articles du mai 27, 2018
Image
Quelques clichés du Grand Parcours en attendant la suite





Image
Qu'est ce qui se fabrique au parc d'agrément ?


Image
Les collèges de Chaudes-Aigues et Pierrefort 



voyagent en Espagne





Les élèves de 3e de Louis Pasteur et ceux de 3e et 4e du collège des gorges de la Truyère ont découvert en mai le Pays basque espagnol. De San Sebastian à Bilbao en passant par Guernica, la ville martyr, ils ont pu apprécier les différents aspects d’une région tournée vers l’océan ou encore fortement marquée par la tragédie de la guerre civile. Accueil en famille, excursions, visites guidées de villes et musées, initiation à la pelote basque... leur ont permis d’enrichir leurs connaissances linguistiques et culturelles tout en développant leur autonomie.
Camp d’été pour les 14 - 17 ans
Le CCAS deSaint-Flour et Intergénération organisent un camp itinérant  et local pour les adolescents de 14 à 17 ans sur 3 jours du 20 au 22 août 2018. Quelques exemples : Lundi 20 août à Chaudes-Aigues visite ville + géothermie + accrobranche. Mardi 21 août à Pierrefort : boules carrées + tir à l’arc + escalade. Mercredi 22 août à Fridefont : randonnée + activités nautiques + musée. Pour plus de renseignements, prenez contact avec Viviane Tel : 06 89 30 02 07.
Image
Pour vos dossiers...
Image
La rando des thermes commence à trouver son public
Depuis quelques années, la randonnée des thermes s’est installée. Et, avouons-le, elle peinait selon les circonstances à trouver sa vitesse de croisière quant au nombre de participants. Cette année 2018 est à marquer d’une pierre blanche. Quarante-huit cyclos ont pris le départ ce 27 mai depuis le parc de la piscine. 25 préinscriptions avaient jeté l’éponge devant les conditions météorologiques. Les clubs d’Entraygues-sur-Truyére (12), Saint-Flour, Cournon (63), Murat, Rivieres(16) et plusieurs individuels ont effectué un des trois circuits 50, 75 et 130 kilomètres. Ils empruntaient, une boucle adaptée à leurs capacités dans le périmètre : Chaudes-Aigues, Saint-Urcize, Fournels, Albaret le Comtal, le Pont du Vergne, Maurines et Chaudes-Aigues. De 8 h 45 à 12 h 30 pas une seule goutte d’eau, cet état de fait confirmait l’adage : « Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin ». Ceux qui souhaitaient prolonger le plaisir pouvaient participer a…
Image
Quand la Charente cycliste rend visite au Caldagués.
Disons-le tout de suite pour ceux qui l’ignoreraient Jean-Michel Charriaud, président de l’union cycliste Caldagués est d’origine charentaise. Avec ses camarades il a invité l’amicale Laïque de Rivières (1980 habitants), à 20 kilomètres d’Angoulême, ville berceau du club dans lequel il a été membre à partir du moment où il a pu enlever les roulettes à sa monture. Il est resté plusieurs années dans ce club, ce depuis la découverte de la discipline et des compétitions jusqu’au niveau des meilleurs départementaux de la Charente. Samedi matin une promenade sur le plateau Aubracien apportait sa ration d’air vif. Dans les salons du casino, au moment de l’apéritif, un sympathique et informel protocole déroulait l’échange officiel des maillots et de quelques souvenirs pour marquer cette rencontre. Monsieur René Molines, maire, amateur de la petite reine devant l’éternel lui aussi, participait à la cérémonie et ne cachait pas sa satisfaction …
Image
Surprise désagréable

Un quidam a manqué de délicatesse hier lundi en déposant ce tas de détritus sur un lieu réservé aux déchets verts. 

Image
Se souvenir des poilus du canton Caldagués 
Plusieurs sites web n’ont cessé de s’enrichir de nouvelles bases nominatives dédiées aux « Morts pour la France » de la Première Guerre mondiale, complétées par les journaux des unités pour ce conflit. Grâce à l’internet le travail de reconstitution est facilité. Jean Favier ne cache pas que ces sites sont une mine dont il tire la substantifique moelle afin de parfaire son projet. « Établir une fiche de renseignement pour chacun des inscrits sur les monuments aux morts des communes de l’ex canton de Chaudes-Aigues. » Pour mémoire, 348 soldats ont perdu la vie lors de la Première Guerre mondiale. Dont 84 de Chaudes-Aigues, 69 de Saint-Urcize, 47 de Lieutadés, 24 de Maurines, 21 d’Espinasse. Également 21 de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues, 19 d’Anterrieux, 17 de Saint-Martial, 15 de La Trinitat, 13 de Fridefont, 11 de Deux-Verges et 5 de Jabrun. Après des mois de travail, voire des années, tous ces renseignements collectés permettent de construir…
Image
Aubrac des lumières et des hommes.
Hervé Josso a commencé son reportage en 2010 et pendant 6 années au printemps il a sillonné cette contrée à vélo en allant à la rencontre des gens. Il en rapporte des images et des témoignages d’une grande authenticité qui entraînent le spectateur au cœur de ce terroir. L’aventure débute à Conques pour traverser les beaux villages classés de la vallée du Lot. Hervé Josso arrive sur l’Aubrac au moment du ramassage des narcisses pour la parfumerie. Avec des mots qui roulent, les anciens aiment à raconter leur vie, souvent rude, toujours âpre, leur passion pour l’espace, pour les bêtes… Paysages uniques, rencontres et traditions sur une terre d’exception. À voir au cinéma La Source, en présence du réalisateur le mardi 29 mai à 16 heures et 20 h 30. Entrée à participation libre.
Image
Concert bal par Traucaterme avec le Grand Parcours
La musique de tRaucatèrme est ancrée dans les collectages effectués auprès de musiciens traditionnels, mais l’interprétation des chants et danses lors de leur  « concert-bal » passe par le mélange des sonorités des instruments anciens et électriques, les influences multiples qui fondent les musiques actuelles et leur  volonté de diffusion d’une culture occitane riche et universelle. Littéralement tRaucatèrme signifie en occitan « troue-terme », c’était le surnom donné à ceux qui n’agissent pas comme tout le monde. Les tout fous qui traversent les haies, dépassent souvent les bornes (aux sens propre comme au figuré) et vagabondant sur les chemins de traverse. Ces Cantalous se sont retrouvés autour des mélodies populaires, mais ne dédaignent pas les autres genres. Leur répertoire est le fruit de collectages et de quelques compositions originales, mais si l’envie leur prend ils peuvent allier les chants en occitan aux rythmes jamaïcains,…
Image
Votre détente cinéma pour juin

Image
Une deuxième journée citoyenne sous le soleil.

La journée citoyenne vise à mobiliser les autochtones autour d’un même projet : améliorer leur cadre de vie. Cette initiative favorise la communication entre les habitants, toutes générations confondues, et tisse un lien fort. Ce temps permet de mener à bien des chantiers, souvent proposés par la population elle-même. Au-delà des travaux, la relation de cause à effet créée à cette occasion devient la priorité, avec des moments dans une ambiance sympathique et joyeuse ! Ce 26 mai, les cieux se montraient capricieux au départ puis s’apaisèrent comme pour se mettre au diapason philosophique de l’événement. Une bonne cinquantaine de personnes participaient à ce moment de citoyenneté. Il reste tout d’abord cet « objet » qui n’est pas terminé sur l’aire de jeu de la piscine. Et ce sentier, débroussaillé pratiquement jusqu’à la chapelle Notre-Dame, mais qui surtout aspire désormais à sa sécurisation et à devenir « carrossable » pour tous : petits…
Image
Le truc est devenu vert


Image
Un voyage à Saint-Rémy

Image
C'est à voir!