Articles

Affichage des articles du avril 28, 2019

Les rendez-vous de l’atlas de la biodiversité avec le PNR

Image
De 2018 à 2020, le Parc naturel régional de l’Aubrac met en place des Atlas de la biodiversité sur 7 communes volontaires de son territoire : • Entraygues sur Truyère, Florentin la Capelle et Campouriez en Aveyron • Saint-Rémy de Chaudes-Aigues, Lieutadès dans le Cantal • Recoules d’Aubrac et Grandvals en Lozère Un Atlas de la Biodiversité communale permet de mieux connaître le patrimoine naturel pour le prendre en compte dans les décisions et actions collectives et locales. Soyez observ’acteur de la biodiversité ! Un observ’acteur est une personne volontaire qui collecte et partage ses examens sur la faune, la flore et les milieux natifs de son terroir. Tout le monde peut le devenir, peu importe l’âge et les notions en zoologie ou botanique ! Des formations de sciences participatives et des rencontres thématiques vont autoriser les « observ’acteurs » à contribuer activement à l’ABC de leur commune. Aux rendez-vous de la biodiversité, débutants, passionnés, curieux, ave…

Première exposition

Image
Pour Gabrielle Veyrière à la médiathèque Saint-Jacques

Clémentine et Laure donnent leur sang.

Image
Vendredi dernier, la séance de don du sang apportait une belle satisfaction pour les responsables de l’association locale qui accueillaient cinquante-sept personnes au lieu de cinquante-deux en 2018. Une augmentation de quasiment 10 %. Contentement supplémentaire, deux jeunes femmes de Saint-Urcize ont effectué la démarche vers cet accomplissement. Clémentine Valadier née en 1998, domiciliée à Saint-Urcize, étudiante en faculté de sport à Rodez avouait quand même « Il y a longtemps que j’y pensais, mais je ne voulais pas réaliser le premier pas toute seule ». Elle entraîna donc son amie Laure Carrière, née en 2000, elle aussi résidente à Saint-Urcize actuellement apprentie coiffeuse en alternance qui admettait « un peu d'appréhension pour ce premier prélèvement ». Rappelons qu’outre la concrétisation de la première dation elles devaient parcourir près de 50 kilomètres aller-retour pour prodiguer leur sang ce qui témoigne de leur détermination. Un exemple à suivre. Tant et tant de…

Intergénération s'expose

Image
Une exposition des travaux des divers ateliers de l'association

L’amitié en Caldagués s’adjuge le Challenge départemental de belote.

Image
Dans les communes, cantons, tous les territoires, les bénévoles de « Génération Mouvement » agissent au quotidien. Ils créent du lien et font en sorte que les lieux de vie de ses adhérents et des habitants se montrent motivés et riches de rencontres, d’échanges et de partage. Loisirs et solidarité prennent tout leur sens dans notre société au sein de laquelle la lutte contre l’isolement devient une priorité. Le « bien vieillir » est au cœur de ce mouvement auquel l’amitié en Caldagués souscrit. Le club participe aux animations cantaliennes de ce que l’on peut nommer une fédération des associations. Lors de la dernière assemblée générale, la présidente lançait un appel pour trouver un lieu où pourrait se tenir le challenge départemental de belote. Le représentant Caldagués, Pierre Irle suggérait que l’amicale du pays des eaux chaudes pourrait se porter candidate. D’ordinaire, la compétition se déroule infailliblement à Vic-sur-Cère, lieu central, actuellement en travaux devient indispo…

Les services de la maison de service

Image
Habitat, urbanisme, pôle emploi, salle informatique, Safer, assistante sociale...et beaucoup d'autres pour vous aider dans vos démarches.

Du cinéma tout terrain en mai

Image
Vous aurez du soleil avec François Ruffin, le retour de Tanguy, la suite des petits mouchoirs, la lutte des classes ou Curiosa. Soyez curieux!

Une MAM en Aubrac

Image
La cité Aubracienne de Saint-Urcize se dirige vers l’ouverture prochaine d’une MAM (Maison d’Assistantes Maternelles). Sous l’impulsion de mesdames Agnés Garrel et Nancy Sych, l’idée avance dans la sérénité avec le soutien de la mairie de Saint-Urcize depuis octobre 2017. Ce dessein doit se plier à une étude de besoin, un budget prévisionnel, une intention éducative, et une charte de fonctionnement. Tout ceci prend du temps tant dans la construction du dossier que dans les réponses administratives. « Nous savions qu’un projet MAM se révélerait délicat à créer et nous nous sommes armées de volonté et de patience. Nous arrivons au bout de cette longue étape et notre programme est solide et attractif. Nous prévoyons une ouverture en mai, avec l’accord du Conseil Départemental et des services de la protection maternelle et infantile (PMI) ». La réponse définitive favorable vient d’intervenir. Dans une telle maison, plusieurs assistantes se retrouvent pour travailler ensemble. Le principe…

Le jardinet du Par prend forme.

Image
L’espace en forme de jardinet près de la Source du Par a subi l’hiver dernier les troubles des travaux assainissement. Précédemment on ne pouvait pas dire qu’il bénéficiait d' un nettoyage méticuleux. Herbes folles souvent ou servait de « canisette » toujours. Un pavage recouvre désormais l’endroit. Une vasque aux mesures conséquentes remplit le milieu de l’emplacement. Elle recevra quelques fleurs qui agrémenteront le lieu. Il ne reste plus qu’à effectuer les plantations et brancher l’eau chaude de la future fontaine dont l’implantation est marqué actuellement par un tuyau en attente. L’espace a été aménagé par l’équipe de l’intercommunalité. L’entretien incombera aux employés municipaux.

Notez comme il faut...

Image
Que vous soyez donneur ou pas, rien ne vous empêche de donner de votre temps pour eux

Aprés la coupe, la repousse.

Image
L’usage intempestif d’une tronçonneuse sur les arbres entre la clôture de la piscine et le chemin qui mène au parc avait soulevé une vague de désapprobation. Depuis quelques jours, le problème semble résolu ou presque. Plusieurs autres et différentes essences à « croissance rapide », selon le responsable, ont remplacé les précédentes. Un érable pourpre, un châtaignier, un cerisier à fleurs, un prunier, un pommier, un cognassier viennent de se planter. Le spécialiste en l’occurrence, Jacky Pécoul, accompagné de Damien Salson actuellement en formation de gestion du milieu naturel et de la faune au Lepa de Saint-Flour ont accompli avec rigueur et efficacité de cette tâche. Damien, 17 ans, termine, comme stagiaire, quelques semaines au sein des équipes communales afin d’approfondir son expérience. Il reviendra en juin pour compléter cette formation et achever son année scolaire.