Articles

Affichage des articles du mars 8, 2015
Image
Georges Bataille revisité « par monts et par mots » Dans le décor du café Costeroste, « ce lieu est un cadeau » affirmera Vincent Dubus,  tenu rempli deux heures par ce dernier au clavier et son compère Michel Géniaux à la diction sans faille, se déroulait l’étape Caldaguès de la 11e édition du festival départemental de lectures musicales « Par monts et par mots », consacrée cette année à la littérature cantalienne contemporaine.L’un comme l’autre sait son Georges Bataille sur le bout des doigts, en l’occurrence « le bleu du ciel ». La guerre civile espagnole est proche. Le second conflit mondial est dans l’air. Tel le Gainsbourg : «d'une nuit que j'étais à me morfondre dans quelque pub anglais du cœur de Londres, parcourant l'Amour monstre de Pauwels,me vint une vision... ». Dans cette lourde atmosphère d’attente, le narrateur oisif traîne son ennui, se déplace de Paris à Barcelone et finit en Allemagne un périple au bout de sa vie. On ne peut que penser au « voyage au bo…
Image
Le point sur l'avancement du Parc Naturel Régional AUBRAC
Image
L'apprentissage de Pascal Poudevigne maire de Deux-Verges.


L'an dernier Pascal Poudevigne accédait lors des élections municipales à son premier mandat. Il ne se doutait pas que quelques mois plus tard il deviendrait premier magistrat de cette petite commune du Caldaguès, de 57 habitants. Après le décès de Gilbert Savajols , obligation était de designer un nouveau membre du conseil municipal et procéder à celle du maire. 40 ans tout juste, marié deux enfants, agriculteur en GAEC avec son frère aîné, il a postulé, perpétuant ainsi la tradition familiale . Son père effectua plusieurs mandants et son grand-père était maire. Élu depuis octobre il a pris le temps de mesurer la tâche extrêmement chronophage. « Je découvre tout , les subtilités administratives dont je ne connaissais pas les rouages »… « le plus difficile pour moi ce sont les sigles, je ne savais rien , ne connaissais pas ce qu'était le FEC (Fonds d'équipement des communes) pour lequel nous allons nous réun…
Par monts et par mots avec Georges Bataille. Pour illustrer le thème qu’ils ont cette année retenu en commun, la Médiathèque départementale et le réseau des bibliothèques cantaliennes ont choisi de vous faire entendre des productions dérangeantes, pétries de révolte, de fureur, de transgression, parfois à la limite de la folie. Car si le fracas d’aujourd’hui n’est pas plus aiguë dans une région à dominante rurale que dans une mégapole urbaine, il ne l’est pas moins non plus. Pour le Caldaguès la rencontre aura lieu comme à l’ordinaire au café Costeroste, 30 avenue Georges Pompidou , Le jeudi 12 mars 2015 à 18 h 30 avec « Le bleu du ciel » et « MadameEdwarda », deux récits de Georges Bataille (interprétés par Michel Genniaux et Richard Dubus).Ce très bref rendez-vous avec Georges Bataille a l’ambition de vous entraîner loin de vos repères littéraires habituels, de vous surprendre, vous décontenancer, vous choquer possiblement. Mais il saura aussi – nous en sommes sûrs – vous séduire. …
Bonjour, Bonsoir,
Je voudrais simplement par le présent billet vous remercier vous tous qui vous branchez à ce blog. Depuis mai dernier qu’il fonctionne vous avez été prés de 25.000 (oui vingt-cinq mille) à venir y faire un tour. Actuellement 200 personnes se connectent en moyenne par jour, ce qui établit un record pour un site qui se définit exclusivement local et sans la moindre prétention que de parler du pays. Nombre de nos « expatriés » le consultent assidûment je ne citerais que pour l’exemple : Daniel Touly, Robert Costerousse, Jacques Raynal ou Claire et David au Venezuela ; qui nous font part régulièrement de leurs remarques et encouragements. D’aucuns impriment les articles et les transmettent à un voisin ou aux membres de leurs familles qui ne maîtrisent pas internet. D’autres enregistrent les photos sur leur ordinateur composant ainsi une base de données qui fatalement un jour ou l’autre nourrira les souvenirs. Certains l’ont mis en « favoris » et ne passent pas une journée…
Image
Au Bonheur de l'Aubrac trail hivernal Ils étaient venus de loin et en nombre pour cette 7e édition de l’Aubrac Trail hivernal du Grand Parcours (Auvergne, Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées bien sûr, mais aussi Isère, Corse, Côte d’Azur, Charente, Paris...).
Les 200 participants n’ont pas été déçus, ils ont eu droit à un millésime d’anthologie, que certains ont pu même qualifier de dantesque... Neige abondante, vent, brouillard et pluie étaient au rendez-vous de cette aventure. Malgré ces éléments naturels hostiles, les compétiteurs débordants d’énergie, animés par une jolie solidarité ont su donner les couleurs, la chaleur qu’il manquait à cette journée et la transformer en une course inoubliable.
Ils ont apprécié l’accueil, l’ambiance, les parcours magnifiques préparés avec soin, depuis longtemps par les bénévoles de la station et du Ski club de St URCIZE. Sans eux rien n’aurait été possible et rien ne sera possible demain. Mais en voyant ces nombreux concurrents le sourire aux lè…