Articles

Affichage des articles du mai 12, 2019

Des « PSC1 » à Intergénération

Image
Une vingtaine d’adhérents d’Intergénération vient de recevoir le diplôme PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1). Un certificat délivré par leurs instructeurs, Georges Plagne et Mariano Garcia de l’union départementale des sapeurs-pompiers. Pendant plusieurs soirées au cours des cinq dernières semaines ils ont inculqué cette formation de base aux premiers secours. Le programme se déroulait en 9 phases : depuis la Protection de la victime, alerter, décrire le traumatisme tel que brûlures, plaies ouvertes, fractures, etc.. L’objectif ? Préparer les citoyens à pouvoir réagir dans des situations d’accident de la route ou de la vie courante. Savoir les conduites à tenir quand une personne s’étouffe, trébuche dans la rue, subit un malaise… Interpréter les alarmes et adapter les sécurisations des populations. Appréhender et connaître le maniement d’un défibrillateur automatisé externe (DAE). Enfin, terminer avec une simulation de cas où les examinateurs jugeaient ce que les élèves …

Le numéro 7 est en kiosque

Image
On pourrait facilement sous-titrer ce numéro sept de Terres d’Aubrac qui vient de paraître par l’Aubrac à hauteur d’homme, tant moult portraits de femmes et de gaillards émaillent la publication. Une Marseillaise, une infirmière, un écrivain cantalou, un vétérinaire, un bottier, un cuisinier, un médecin et un pâtissier tracent un positif du plateau aussi divers que réaliste dont Jacques Prévert n’aurait pas démenti l’inventaire. Auquel s’ajoutent un burger, des merguez, du whisky, des pommes de terre, une table, un trek et des truites. Je cesse là, courez chez votre libraire découvrir les mille facettes de ce pays qui vous va si bien. Bref, observez cette « vie normale » extraordinaire en ces terres d’Aubrac qu’on ne se lasse jamais de parcourir pour en appréhender l’identité des passions.

Notez le dés maintenant

Image
C'est pour la foyer socio-éducatif du collège Louis Pasteur

La commune signe une convention pour le très haut débit

Image
Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues 

Courant du deuxièmetrimestre Auvergne très haut débit va initier la pose de nouveaux matériels dans une armoire équipée en débit ADSL et éventuellement en câble optique. Pour ce faire Orange a choisi la liaison hertzienne par antenne parabolique sur le bâtiment municipal situé au village de La Roche-Canilhac (ancienne école). La montée en intensité de l' ADSL relève d’une technologie qui en quelque sorte « booste » les points ADSL actuels. Une reconfiguration pour améliorer la qualité des accès existants jusqu’à 20 Mbit/s. Les procédés d’accroissement du flux consistent à rapprocher les instruments actifs des opérateurs au plus près des clients en vue de réduire l’affaiblissement de leur ligne. Concrètement, Auvergne très haut Débit va construire des infrastructures (armoires de rue) acceptant d’accueillir les équipements effectifs des fournisseurs. Cette technologie permet d’augmenter significativement le seuil ADSL en limitant les travaux qui sont c…

Les Capujadous viennent de tenir assemblée générale.

Image
Lieutadés




Le club des Capujadous est tout simplement celui des jeunes gens du troisième âge de Lieutadés. Au programme de la matinée, ajustement des statuts à la réalité actuelle, plusieurs points seront aménagés. 67 personnes sur 82, procurations comprises, pouvaient prendre part au vote. Une minute de silence  en mémoire des affiliés décédés ouvrait les travaux. La présidente Monique Delfau, après son propos d’accueil entrait dans le vif du sujet : la modification des statuts. Les membres d’honneur disparaissent. Le conseil d’administration passe de 15 à « une fourchette entre 9 à 12 titulaires ». Les scrutins s’effectueront désormais à main levée : un cotisant égale une voix avec la possibilité d’un seul pouvoir. Les élus siègent trois ans, le bureau, lui, sera renouvelé chaque année. L’assemblée extraordinaire se clôturait par l’acceptation des changements ci-dessus à l’unanimité. Lucien Cavalier donnait lecture du bilan d’activité pour 2018. Le point d’orgue reste les floralies q…

Pensez y !

Image
Pas d'inscription sur place, n'attendez plus, d'autant qu'une belle journée s'annonce ce jour là. Vous pouvez me croire!

Le futur vainqueur du tour de France en Caldagués.

Image
Plein d’étoiles pour dix années

Lors de sa reconnaissance de l’étape du Tour Saint-Flour Albi, Romain Bardet de passage en terre des eaux les plus chaudes d’Europe y a marqué une pause. L’altiligérien a gentiment accepté de se plier à quelques séances photos dans la cité thermale dont une devant Sodade dans le bourg, à côté de Caleden.Outre d’accueillir Romain Bardet ce lundi 13 mai, Serge Vieira recevait pour son dixième anniversaire au Couffour d’autres confrères, tous étoilés comme lui. Bien évidemment aucun n’a refusé de figurer sur le cliché souvenir avec probablement un futur vainqueur du tour de France, Auvergnat en prime. De gauche à droite sur l'instantané vous trouverez : Xavier Beaudiment, restaurant le Pré (2 étoiles) ; Éric Pras, maison Lameloise (3 étoiles) et meilleur ouvrier de France ; Serge et Marie-Aude Vieira (2 étoiles). Ensuite viennent Christophe Bacquier (3 étoiles et MOF) restaurant Christophe Bacquier, Yohann Chapuis, restaurant Greuze (1 étoile). À côté d…

Un temps de cochon pour le 8 mai.

Image
Disons-le immédiatement, tout le monde espérait bien que les prévisions météorologiques, dont on doute parfois de la fiabilité, se tromperaient en annonçant une journée au temps pourri dans sa totalité. La veille au soir tout avait bien commencé avec l’association du Golf de Chaudesaigues, dans une ambiance de bon aloi, devant une Carbonnade de bœuf. La clémence des cieux, le lendemain, n’ira pas au-delà de la découpe du porc où Eugène Juéry happait le microphone du « pote-poète » pour un numéro pédagogique sur l’anatomie de l’animal et l’historique des traditions. Il n’omettait pas de mettre son grain de sel humoristique dans son commentaire. Le speaker officiel peut nourrir quelques appréhensions. Compte tenu du temps de goret annoncé, un public restait cependant autour de la bête et du déroulement des diverses étapes de la transformation. La bourrée du Caldagués, à quelques pas, donnait la mesure de son talent et celui de ses membres dans des chorégraphies traditionnelles. Au momen…

C’était au, bon, temps du SCALPP

Image
Après quelques années de sommeil de l'association, d’aucuns prenaient l’initiative d’organiser les retrouvailles du SCALPP. L’idée lancée sur les réseaux sociaux a fabriqué sa pelote virale. Il suffisait de tirer sur le fil pour se tenir informé. Une trentaine de personnes et enfants ont concouru au tournoi, et au casse-croûte du soir, chez Biche (siège du club). Toutes les générations, selon leur disponibilité, d’anciens joueurs ont répondu présentes et tous les participants puisaient du plaisir dans ces moments de renouement et nostalgie. Tous appréciaient fraternité et bonne humeur ambiantes. D’aucuns ont effectué le trajet depuis Moulins, Mende, Montpellier, Paris, Clermont-Ferrand, Toulouse pour taper la balle ! Une preuve s’il en est que l’esprit SCALPP résonne et raisonne, de même dans les têtes ! Quelques-uns recouvraient par ailleurs rapidement leurs sensations associées à un caractère de compétition toujours acéré. Effets, services, coup droit ou revers moins appuyés po…