Articles

Affichage des articles du février 3, 2019

Non ! Caleden n’est pas fermé.

Image
Bruno Faure, le président du conseil départemental accompagné de Didier Achalme, président-directeur général de Caleden ont reçu en mairie de Chaudes-Aigues la presse locale ce jeudi. Ce afin d’apporter des éclaircissements sur les péripéties de la toiture du centre thermoludique. Bruno Faure dans son avant-propos rappelait son engagement indéfectible : « Je veux dire ici tout l’attachement du conseil départemental, persuadé du potentiel de Caleden et de Chaudes-Aigues. La future réhabilitation de l’hôtel du Ban inscrite au plan thermal régional va permettre d’investir dans le développement de cet hôtel. » Avant d’aborder le désordre du thermoludique, le président Faure synthétisait les éléments du dossier, et affirmait : « Nous prenons toutes les mesures pour nous trouver en capacité d’effectuer les travaux. Ils démarreront le plus vite possible. Nous ne maîtrisons pas le calendrier ». Pour Didier Achalme : « La situation de crise nous a amenés à sécuriser le site et à mandater un ex…

EXCLUSIF

Image
La piscine telle qu’elle sera fin juin

Les travaux de réhabilitation de la piscine municipale débuteront ce lundi. Ses dimensions seront de 23,50 m par 11,00 d’une profondeur unique de 1,60 m pour le grand bassin. Pour le petit bain 11 mètres par 6,50 pour une hauteur d'eau de 60 centimètres.
Une pataugeoire pour les petiots de 10 centimètres de profondeur pour 6 mètres de diamètre. Nous reviendrons sur toutes ces caractéristiques prochainement



Attention : les projections jointes à cet article sont protégées par un copyright. Leur reproduction et diffusion par quelque moyen que ce soit sont interdites.
REVETEMENT ETANCHEITE RESINE
27 Avenue Paul Vidal / 34410 Sauvian

Les pétanqueurs se rendent chez leurs amis Barabans

Image
Chaudes-Aigues pétanque trouve toujours un moyen de se faire remarquer même hors saison. Voilà que dernièrement ils se rendaient en Lozère à Saint-Germain-du-Teil, invités par leurs homologues des lieux. Cette visite cordiale a permis de taquiner le cochonnet dans le boulodrome local. Les thermaux ont tissé des liens amicaux avec cette association comme avec Sainte-Geneviève ou Pierrefort. Nos sportifs ont passé une matinée en toute décontraction pour le plaisir de la rencontre et du partage dans une humeur appropriée et communicative, autour d’une bonne table, sans excès aucuns, en fin de journée. Disons-le, nous avons compris que les Caldagués savaient recevoir et plusieurs clubs en tiennent gré à nos dirigeants. Pour le président Bonnal : « Cette matinée à Saint-Germain-du-Teil nous a permis de participer à plusieurs parties  en plein mois de janvier, ce que les Chaudesaiguois ne peuvent pas pratiquer en l’absence de boulodrome. » Que veut-il insinuer ? Quoi il en soit il retourner…

Soyez curieux !

Image
Profitez de cette journée portes ouvertes au centre de tri des cramades pour savoir où passent vos déchets recyclables. 



Médiathèque, une arme d’éducation massive.

Image
2018 sera à marquer d’une pierre blanche et inscrire dans les annales des lieux dont la base de données compte au 31 décembre 1004 abonnés. Pas mal pour un village de 900 âmes. Certes, curistes ou touristes en représentent la moitié ou quasiment. Mais quand même, cela ramène à 500 affiliés sur 900 habitants soit un sur deux. Qui dit mieux ? Avouez que celui qui ignore l’adresse de la structure n’est pas raisonnable. Le travail avec l’école et le collège apporte quelques bénéfices indéniables. Les deux établissements scolaires n’hésitent plus à conduire les élèves dans les lieux, qui pour une exposition, qui pour le prix des incorruptibles. Mensuellement, les classes de cours préparatoire et grande section viennent avec leur « maitresse », Sorinak Taillade. Ils choisissent un livre qu’ils emporteront dans leur cartable et rapporteront le mois suivant en échange d’un autre album… Le mercredi devient jour de fête pour les écoliers dont certains passent quelques beaux moments dans les sal…

Le cahier de doléances attend les Caldagués en mairie

Image
Un cahier de doléances s'assimile à un registre dans lequel les assemblées chargées d’élire les députés aux États généraux notaient vœux et revendications. Cet usage remonte au XIVe siècle. Les plus notoires restent ceux de 1789. Ceux de 2019 entreront peut-être aussi dans l’histoire. La municipalité de la station thermale cantalienne a décidé, sur proposition de l’« association des maires ruraux », de tenir à discrétion des citoyens qui souhaitent exprimer leur opinion un recueil de requêtes et propositions. Il se trouve au secrétariat de mairie aux jours et heures habituels d’ouverture. Le premier magistrat s’inscrit en concordance avec ce qu’il affirmait au moment des vœux 2019. « Pour le grand débat national, j’adhère à l’avis selon lequel les élus ne sauraient en être les organisateurs, car ce serait faire porter sur eux une responsabilité qui ne leur appartient pas. Toutefois, je laisserai évidemment à la disposition du public les moyens logistiques nécessaires à la discussi…