Les livres, c’est bon pour les bébés.


L’association ACCES (Actions Culturelles contre les exclusions et les ségrégations) existe depuis 30 ans. Son objectif, mettre les nourrissons et leur famille en contact avec le livre pour de la lecture plaisir. Livres et bébés ne feraient pas bon ménage ! « Ils sont trop petits, ils ne comprennent rien », entend-on souvent. Pourtant, avant même de savoir parler, raffolent d’albums illustrés. Regardez-les comme ils les feuillettent, les explorent en tous sens. Écoutent avec passion leurs premiers récits. ACCES préconise la lecture individuelle dans un groupe réduit : le gamin choisit le livre, l’adulte le lui interprète, l’enfant peut bouger, d’interrompre le prononcé à sa guise. ACCES travaille en partenariat avec tous les lieux d’accueils des plus jeunes  : PMI, hôpitaux, crèches, bibliothèques, etc.. En plus de soins maternels, le bébé a besoin d’amusement avec l’imaginaire, sans quoi il ne saurait parvenir au langage ni à la vie de l’esprit. À contre-courant de l’apprentissage précoce, forcé, Marie Bonnafé, psychiatre et psychanalyste, glorifie la « lecture pour rien, de la gratuité, du plaisir, les meilleures conditions pour accéder à la langue écrite. Lire des histoires aux tout-petits est ainsi un enjeu culturel social parmi les plus importants de notre civilisation. » L’installation se compose de paravents livres – accordéons aux thématiques diverses : les animaux, les contes, les mains, les loups et les monstres, le sommeil, la lune… Elles permettent d’appréhender le fait que « les livres c’est bon pour les bébés. » Une exposition conseillée par le Service médiathèque départementale du Cantal, visible rue Saint-Jacques jusqu’en avril. Renseignements au 04.71.23.55.85

Les articles les plus consultés du mois

Intervention in extenso de Monsieur Molines

Le drôle de cinéma du 4 avril à La Source.

L’association des commerçants jette l’éponge