Le clos Juéry en pleine mutation


Saint-Flour Communauté aménage actuellement un parc au cœur de Chaudes-Aigues. Ce projet se situe sur cette parcelle intercommunale désignée désormais « Le Clos Juéry » entre la Maison des services et le square Pierre Vialard. Ce terrain occupe une position primordiale dans la cité thermale. Son emprise correspond aux bâtiments, dépendances, cours et jardins de l’ancienne propriété du moulin Juéry, détruit en 1956 par un incendie. Aujourd’hui en friche, seuls quelques arbres fruitiers témoignaient encore de son antérieure fonction de verger. Cet emplacement offre une perspective intéressante sur le bourg dominé par l’église. La précédente communauté de communes l’acheta avec l’objectif d’y créer un élément d’accueil et de promenade à destination des habitants, résidents du centre hospitalier Pierre Raynal, touristes et visiteurs. Le projet se conjugue sur deux axes principaux. Aménager le clos et ses interstices adaptés à la topographie du terrain en s’appuyant sur les vestiges existants. Les terrasses et leurs murets de soutènement découpent le jardin en plusieurs zones. Valoriser l’eau, élément emblématique de la cité Caldagués. Cet espace paysager sera structuré autour de cette thématique, avec des fontaines, afin de rehausser l’activité hydrominérale du village et présenter un lieu propice à la détente. Affirmer un fil conducteur par le choix des végétaux et des matériaux. Faciliter les approches piétonnes et des personnes à mobilité réduite depuis le parking de la piscine et l’avenue Pierre Vialard. Construire un local sanitaire accessible. L’emprise du moulin reste lisible sur le terrain et les vestiges de la façade conservée sur la hauteur demeurent présents. Compte tenu de leur intérêt historique et pédagogique, le projet s’appuie sur la revalorisation de cet ensemble d’éboulis. Le chantier vient de démarrer. Il représente un budget de 491 210 €, soutenu à 75 % par des fonds européens, l’État, les conseils régional et départemental.


Les articles les plus consultés du mois

Intervention in extenso de Monsieur Molines

Le drôle de cinéma du 4 avril à La Source.

L’association des commerçants jette l’éponge